« Pour un tweet avec toi » de Teresa Medeiros

Article - Présentation

MAIS n’oublie jamais la règle fondamentale de Twitter : ce que tu ne peux pas dire en 140 signes ne vaut sans doute pas la peine d’être dit.

Notification 4
Article - Résumé

Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan tarde à mettre le point final à son prochain roman. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, se prend-elle au jeu des tweets, retweets, hashtags, etc.
« MarkBaynard », professeur d’université en congé sabbatique et twitteur averti, devient l’un de ses followers les plus assidus. Entre la jeune femme et lui, va naître un échange jubilatoire plein de réparties spirituelles et de références aussi drôles qu’inattendues. Grâce à cette étonnante rencontre virtuelle, Abby va retrouver l’inspiration et le goût de vivre.
Mais pourquoi rester enfermée devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?

Article - Mon avis

Je ne sais pas pourquoi j’ai repoussé la lecture de ce livre aussi longtemps ! Surement parce que je m’attendais à une « simple » romance prévisible … Alors qu’au final, c’est tout le contraire !

Abby, auteur de « Les jours perdus » ayant connu un franc succès, est en pleine panne d’inspiration pour l’écriture de son second roman. Afin de l’aider à rester en contact avec ses lecteurs, son agent lui ouvre un compte Twitter. Abby n’y connaît rien et se demande bien en quoi il pourrait régler son problème de page blanche. Mais, curieuse, elle s’y connecte. Et c’est un mystérieux @MarkBaynard qui va l’initier au célèbre réseau social aux 140 caractères. Les échanges de tweets vont s’enchainer et un lien fictif va les unir. Mais … Peut-on réellement donner sa confiance à une rencontre virtuelle ?

Les premiers chapitres ne m’ont pas spécialement séduite. Ils sont écrits sur le ton de l’humour mais je les ai trouvés plutôt lourds. Je ne sais pas trop pourquoi, je n’étais peut-être tout simplement pas dans de bonnes dispositions ^^ Mais j’ai finalement terminé ma lecture avec le sourire !

Le concept en lui-même m’a conquise ! Écrire une bonne partie du récit sous forme de tweets est assez originale. C’est facile à lire et surtout, ça donne un côté plus vivant à l’ensemble de leurs discussions. Et, bizarrement, c’est dès le début de ces échanges que j’ai commencé à bien accrocher au livre et à m’attacher aux personnages. Étant moi-même sur Twitter (@ddreambookine et @DDreamFactory), j’ai réellement pris plaisir à suivre leurs échanges. Et puis, nous sommes tous un peu curieux (faut bien se l’avouer) et le fait de pouvoir lire tous leurs messages tels une petite souris est assez jouissif ^^ L’auteur à même respecté le principe de Twitter en ne dépassant pas les 140 caractères !

Leurs échanges de tweets ne sont pas vraiment propices à créer des sentiments, il parle de tout et de rien sans vraiment se livrer l’un à l’autre. Mais je pense que c’est justement ce côté mystérieux qui donne envie de découvrir l’autre et qui fait que nous, lecteur, nous attachons rapidement à eux.
De plus, les rituels installés entre nos deux héros pour se dire bonjour et au revoir sont tout mignons ^^

À propos de ce rituel du « au revoir », ils sont bourrés de références à propos de personnages de séries ou de films. C’est plutôt marrant pour certains et cette habitude nous donne vraiment envie d’arriver à la fin de leurs échanges afin de voir à quelle série (ou film) ils vont se référer. Mais, pour ma part, je me suis retrouvée un peu perdue ….  Et même si c’est original, c’est un peu lassant. Particulièrement quand la plupart (je n’en ai compris que quelqu’une) de ces références vous sont inconnues … L’auteur nous montre qu’elle est cultivée à ce sujet mais, si vous êtes comme moi et que vous n’êtes pas une télé-addict, c’est foutu !

Ces échanges constituent une bonne partie du récit. Mais nous avons aussi droit à certains passages narratifs. Et là, j’avoue avoir été dérangée … Ceux-ci sont écrits à la troisième personne du singulier et font qu’on s’attache moins. Nous ne sommes plus impliqués dans leurs relations, nous devenons simple spectateur … Du coup, je lisais ces passages avec moins d’intérêt et je n’avais qu’une envie, arrivé vite aux échanges de tweets qui sont plus personnel.

Ce qui donne du sens à la vie, c’est … la vie. Tu n’as pas besoin de te payer un arbre pour comprendre qu’elle a de la valeur.

Mis à part tout ça, l’auteur nous offre également une révélation des plus inattendues ! Rien ne nous laisse imaginer ce qui va se passer et cela relance tout le récit qui prend un côté dramatique. Je ne vais rien vous dire concernant cette fameuse révélation car cela gâcherait toute votre lecture mais je peux vous dire qu’elle nous laisse pantois ! Et cette partie du roman est également plus émouvante et nous donne encore plus envie de tourner les pages encore et encore.

Concernant les personnages, Abby et Mark sont tous deux attachants à leur manière bien qu’il ne soit pas totalement développé.
Au début, Abby, qui est le personnage central, m’a semblé plutôt lasse et sans grand intérêt. Elle ne fait rien pour essayer de trouver l’inspiration à part se rendre au Starbuck pour s’enfermer ensuite dans son appartement. Mais, une fois qu’elle commence à discuter avec Mark, on la découvre assez cultivée, cynique aussi, mais pleine d’humour. Les décisions qu’elle prendra par la suite seront ceux d’une personne mature et réfléchie, ce qui nous fait encore plus apprécier le personnage.
Quant à Mark, c’est un homme plutôt mystérieux ! Professeur d’université en congé sabbatique, il parcourt le monde afin d’écrire son premier roman. Dans un premier temps, nous ne le découvrons qu’à travers ces tweets mais j’ai eu l’impression d’avoir à faire à quelqu’un de tendre et attentionné. En deuxième partie de récit, il se dévoile un peu plus et ne peut rester indifférent !

Que vous dire de plus ? J’ai passé un très agréable moment avec cette lecture. C’est une jolie romance pleine d’émotion écrite tout en légèreté. Je vous la conseille vivement !

Lecture commune
Joey

Et comme Joey n’a pas de blog littéraire, voici son avis 🙂

Etant une grande fan de romance et particulièrement celles des Editions Milady, c’est avec plaisir que je me suis laissée tenter à une lecture commune avec Delphine dont j’adore parcourir le blog à la recherche d’avis pour mes nouvelles lectures.

Tout d’abord quand j’ai lu le titre de ce livre, je n’ai pu m’empêcher de repenser à cette fameuse chanson (si horriblement agaçante qu’elle vous reste dans la tête toute la journée !!!) de Michel Delpech « Pour un flirt avec toi ». Et puis ne connaissant pas du tout l’univers de Twitter, (j’ai beau avoir un compte, Twitter reste une énigme pour moi !) je me suis dit « Pourquoi pas ! »
Je dois dire que j’ai adoré le concept ! On passe un agréable moment en revisitant le style épistolaire avec des tweets, tout en étant ponctué de quelques passages à la troisième personne nous permettant ainsi de suivre l’héroïne dans ses péripéties en dehors du net. C’est une idée originale et sympathique.

L’histoire est simple, alors qu’Abby Donovan est en pleine traversée du désert littéraire après avoir connu le succès avec son premier livre quelques années auparavant, elle est confrontée à la page blanche pour son nouveau roman. Avec son côté agoraphobe, Abby ne sort pas beaucoup et passe ses journées avec ses deux chats Buffy la Tueuse de souris et Willow la Gratouille, tout en espérant arriver à vaincre son syndrome de la page blanche. A l’heure de l’invasion par les réseaux sociaux, son agent lui ouvre un compte Twitter afin qu’elle puisse se rapprocher de ses lecteurs, s’il lui en reste… Abby se retrouve ainsi un soir à dialoguer avec un certain Mark Baynard.

Je n’ai pas été déçue ! Pas une seule seconde on ne s’ennuie à suivre les conversations de nos deux héros. Après tout le virtuel permet de se lâcher nettement plus que le réel et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on ne se lasse pas de ces discussions dans lesquelles nos héros apprennent peu à peu à mieux se connaître. J’ai aimé ce côté léger qui est propre à la plupart de leurs dialogues car il ne les empêche pas non plus d’aborder des problèmes plus graves, comme la maladie, la mort, la perte d’un être aimé …

Après, je dois reconnaître que beaucoup de références niveau films ou séries TV me sont passées au-dessus de la tête. J’ai le sentiment qu’il faut vraiment être américain ou très branché références culturelles incluant séries, films, livres et même télés réalités pour pouvoir vraiment se faire une idée de tout l’humour ou de toute l’ironie qui perce dans leurs looks ou leurs personnages. Heureusement, j’ai été sauvée grâce à Buffy, Glee et Veronica Mars entre autres !

Le petit point fort de ce livre est la bonne dose d’humour que l’auteur y a incorporé. On s’aperçoit que l’on sourit à certains passages et ça fait du bien au moral ! Malgré tout vient un moment où l’histoire prend un tour dramatique et alors les émotions refont surfaces ! Je n’en dis pas plus puisqu’il s’agit d’un rebondissement clé de cette histoire.

En résumé, je ne peux que conseiller chaleureusement cette petite perle, elle m’a gorgée le cœur d’amour, de pensées positives et de sourires pour les semaines à venir. C’est un roman très frais qui se lit facilement et très vite. Une lecture sans prise de tête, où l’on a du mal à décrocher.

Publicités

6 réflexions sur “« Pour un tweet avec toi » de Teresa Medeiros

  1. Je suis ravie d’avoir fait cette lecture commune avec toi et encore plus que nos avis se rejoignent sur certains points ! En tout cas j’ai apprécié de jouer le jeu et mettre de l’ordre dans ma tête pour écrire un avis alors merci à toi ma Dédé d’avoir accepter cette lecture commune avec moi !

    J'aime

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s