« Icarus à l’école des Dieux – Tome 1 : L’étoffe d’un Neos » de Sydney Lewis

Article - Présentation

Je sais que ta faible constitution n’a jamais freiné tes ambitions et que tu as toujours rêvé de devenir un héros comme moi, quand tu seras grand. Je reconnais bien là mon fils !

Notification 1

Article - Résumé

Icarus, âgé de 12 ans et vivant à Corinthe à l’époque de la Grèce antique, est admis à OLYMPIA, la prestigieuse école des Dieux. Son aventure commence, transporté par la charrette d’un étrange cocher. Il va alors découvrir un monde aussi insolite que merveilleux. Sur sa route parsemée de dangers, il pourra compter sur le soutien du vaillant Ulysse, ainsi que sur le bel Achille et le brave Héraclès. Il rencontrera enfin le Grand Zeus, avant de commencer son entraînement de héros sous le contrôle rigoureux d’Arès, le dieu de la guerre. Une épreuve décisive l’attendra bientôt et scellera sa destinée. Sera-t-il à la hauteur ? Seule l’issue du défi imposé par les Dieux nous le dira…

Article - Mon avis

Comme à chaque fois, je commence par le début : je tiens à remercier l’auteur, Sydney Lewis, pour ce partenariat ! J’avoue que je ne suis pas convaincue par ce premier tome … Mais je pense que le style de l’auteur peut être agréable à découvrir dans un autre genre.

Nous sommes plongés dans la Grèce Antique, au côté du jeune Icarus, fils d’Aleyna et Thakinos. Il va quitter sa ville natale de Corinthe afin d’intégrer l’école des Dieux : Olympia. Nous allons le suivre peu avant son départ jusqu’aux jours qui suivent son arrivée. Après une multitude de péripéties et de rencontres, c’est un véritable entrainement afin de devenir un héros qui attend Icarus !

Dès le début, je suis dérangée ! Le titre me fait penser à Harry Potter de par sa composition et la tournure de l’histoire me rappelle cette de Percy Jackson … Alors oui, c’est quand même différent rien que par l’époque mais du coup, pendant ma lecture, les moindres similitudes me sautaient aux yeux … Mais soit, mettons ce détail de côté !

Ensuite, l’histoire ! L’idée en elle-même est intéressante. Même si je suis plutôt une quiche en ce qui concerne la Grèce Antique, la mythologie, … je trouvais que nous faire découvrir les Dieux et Déesses lors de leurs jeunes âges pouvaient les rendre plus humains, plus abordables. Mais pour le coup, je les ai trouvé limite trop jeune, trop immature,

Tu cherches la bagarre ?

Je vais prendre l’exemple d’Icarus étant donné que c’est notre petit héros ! Je l’ai trouvé puérile, capricieux et limite insupportable lors de certains passages … Il a la rancune sévère et s’énerve facilement. Il m’a plus irrité que je ne me suis attachée à lui. De plus, nous le suivons dans ces moindres faits et gestes, pratiquement en permanence, comme si nous étions son ombre. Ce qui fait que j’ai trouvé tout le chemin jusqu’à Olympia extrêmement long malgré le nombre impressionnants d’actions mise en place …

Le rythme est assez bien soutenu car, comme je le disais, l’auteur nous offre tout une panoplie (un peu trop ?) d’actions qui s’enchainent les unes après les autres sans nous laisser beaucoup de répits. Et qui du coup, ne nous laisse pas non plus le temps d’apprécier notre lecture à sa juste valeur … Certains passages sont également très émouvants mais ne sont pas assez nombreux pour surpasser le reste.

Le style est plutôt entrainant ! Mais trop enfantin … Après, c’est peut-être dû à l’âge des personnages et c’est pour ça que je pense qu’il serait très certainement intéressant de découvrir l’auteur dans un autre genre, avec des acteurs plus âgés, plus mûre ! Par contre, les descriptions sont très bien expliquées, ce qui m’a permis de parfaitement visualiser les lieux en question.

Autre petit point mais pas des moindres : les fautes d’orthographe ne me dérangent pas systématiquement car, vous l’aurez peut-être remarqué (bien que, je fasse attention et que je relise mes articles plusieurs fois ^^), je ne suis pas une pro dans ce domaine … Mais le manque de négations, les quelques fautes de syntaxe lorsqu’une question est posée et les fautes de frappe (ex : « Je pense que ce Thècle ne recule d’avant rien … » ont quand même gêné ma lecture à plusieurs reprises et je trouve ça vraiment dommage …

Que dire de plus ? Je me suis ennuyée et je n’ai pas du tout accroché à l’histoire malgré les nombreux rebondissements et une idée de départ assez originale … J’en suis vraiment navrée car, mes quelques échanges avec l’auteur ont été très sympathiques, et ce n’est jamais avec plaisir que je vous livre un avis comme celui-ci …

Partenariat
Sydney Lewis

Publicités

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s