« Divergente – Tome 3 » de Veronica Roth

Article - Présentation

L’honnêteté, ce n’est pas dire n’importe quoi n’importe quand. C’est choisir de ne dire que ce qui est vrai.

Coup de coeur

Article - Résumé

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-factions mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Article - Mon avis

Si vous me suivez depuis quelque temps déjà, vous savez que « Divergente » fait partie de mes sagas favorites. J’ai été conquise par les deux premiers tomes (12) et ce dernier opus ne déroge pas à la règle. Il est rare que chaque tome d’une trilogie me plaise autant l’un que l’autre mais là, ce fut un régal ! J’en suis encore toute perturbée alors que j’ai eu fini ma lecture il y a près d’une semaine. Je vous explique pourquoi tout de suite ; bien que je ne sois pas sûr de pouvoir exprimer mon ressenti ; et si possible, sans spoiler ^^

Ce qui m’a plu par-dessus tout, c’est l’alternance des chapitres ! Dans les tomes précédents, c’était Tris qui nous racontaient son histoire. Cette fois, nous avons aussi le point de vue de Tobias, ce qui nous permet de mieux cerner sa personnalité. Nous comprenons également certaines de ces réactions mais il nous aide aussi à avoir un regard extérieur sur la situation de Tris. Il fait partie intégrante de ce dernier tome et j’ai beaucoup aimé vivre certaines situations de son point de vue.

Parfois, le courage, c’est juste de serrer les dents contre la souffrance, et de s’efforcer d’avancer au jour le jour, lentement, vers une vie meilleure.

Tris reste malgré tout le personnage principal de cette dystopie ! Et j’avoue que, dans ce tome, je l’ai beaucoup aimé. Elle est plus mature, plus réfléchie et également plus sûre d’elle. Malgré la peine et son envie de vengeance, sa culpabilité ne prend plus le dessus et elle n’est plus cette fille qui se jette dans la gueule du loup sans réfléchir. Elle ne peut renier sa faction d’origine, les altruistes, et sa faction d’adoption, les audacieux. Elle ne pense pas qu’à elle dans cette histoire, elle tient principalement à sauver le plus de monde possible, quitte à y perdre beaucoup ! C’est une warrior la Tris ! ^^

Et, étant donné que nos deux tourtereaux évoluent, leurs relations en fait de même. Elle est, elle aussi, plus mature, plus intense et plus sincère. Fini les cachoteries, sources de conflits, ils vont enfin se faire confiance et ça, c’est beau à voir ! Ils sont vraiment mignons et on ressent parfaitement que l’amour qu’ils se portent est sincère.

On peut toujours se raconter que ce n’est plus chez nous, maintenant qu’on jouit d’une relative sécurité, mais c’est un leurre. Ce sera toujours chez nous.

Ce dernier tome est un des plus intéressants selon moi ! Il va nous apporter toutes les réponses et explications que nous attendons depuis le premier tome. Nous allons donc de révélations en révélations et de surprises en surprises. Tout le système des factions et du gouvernement nous est enfin dévoilé, de sa création à tout ce que cela implique, ce qu’il cache. Même si j’ai trouvé tout le début un peu plus lent, il n’en reste pas moins tout aussi addictif que les autres.

Et puis, cette fin ! Je peux vraiment dire que c’est ça qui fait que cette saga restera inoubliable ! Non seulement je suis choquée que l’auteur ait pu choisir une telle issue et, d’un autre côté, je me dis qu’elle a choisi l’option qui reste en totale adéquation avec l’ambiance qu’elle a instaurée au fil des tomes. Cette fin est à la fois surprenante et parfaite ! Je suis passée du stress à la tristesse en passant par la peur. J’en avais mal au ventre, une boule dans la gorge et les larmes aux yeux … Jamais je n’aurais cru ressentir autant de stress durant une de mes lectures ! Je suis restée un long moment à me demander pourquoi, pourquoi Veronica Roth avait choisi une telle fin. Pour finalement me dire que non, aussi moche soit-elle, c’est la fin parfaite ! La fin qui restera dans les mémoires tellement, mine de rien, elle est belle !

Depuis tout petit, je sais une chose : que la vie nous abîme, tous. On n’y échappe pas. Mais je suis en train d’en découvrir une autre : qu’on peut se réparer. On se répare les uns les autre.

Avec ce dernier tome, Véronoca Roth clôture parfaitement cette trilogie et nous montre à quel point elle maitrise son univers ainsi qu’une plume totalement envoutante. Nous savons exactement tout ce que nous voulions savoir ainsi que ce que deviendront nos personnages favoris. Je ne m’imaginais pas terminer cette saga de cette façon et pourtant, j’en suis très heureuse ; choquée mais heureuse ^^

En bref, une trilogie à ne manquer sous aucun prétexte !!

Publicités

2 réflexions sur “« Divergente – Tome 3 » de Veronica Roth

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s