« L’ordre du Domaine Unique – Tome 1 : Le Peigne noir de Nibur » de Alix D’Angalie

Article - Présentation

Depuis qu’elle était majeure, elle fourrait son nez partout à la recherche d’un indice sur ses origines, sa famille et celle qui l’avait mise au monde. Peine perdue. C’était comme si elle n’avait pas existé durant les cinq premières années de sa vie. Dans une société où tout était contrôlé et informatisé, personne n’avait jamais rien trouvé à son sujet.

Notification 4

Article - Résumé

Déterminée à éclaircir le mystère de ses origines, Aza franchit une invisible Barrière séparant deux mondes qui jadis ne faisaient qu’un. Elle découvre ainsi un territoire depuis longtemps oublié, peuplé par l’un des derniers clans du peuple Fær.

Devant sa témérité, les fæs décident de l’envoyer courir après un objet légendaire : le Peigne noir de Nibur. Renfermant une magie puissante, il devrait permettre à la Barrière de ne pas disparaître, préservant les terres dissimulées de la folie qui sévit de l’autre côté. Car des milliers d’années après le tragique naufrage de la princesse Nibur, le monde à son tour s’apprête à sombrer vers le néant.

Une chasse au trésor aux allures de course contre la montre va alors débuter.

Mais Aza réveille ainsi ses vieux ennemis…

Article - Mon avis

Avant tout et comme toujours, je tiens à remercier les Éditions du Monde Premier pour cette jolie découverte.

Comme le résumé nous l’indique, Aza est en pleine quête d’identité. Les 5 premières années de sa vie sont inexistantes, elle n’en a aucun souvenir … Aucun souvenir de ses origines, de son nom de famille ou même de sa date d’anniversaire. Tout ce dont elle est sûre, c’est qu’elle s’appelle Aza ! De nature curieuse, elle veut connaitre son passé. Particulièrement depuis près d’un an, lorsqu’un même rêve a commencé à hanter presque toutes ces nuits ! Mais elle a également l’intime conviction que ce retour en arrière n’est pas sans danger …

J’aurais tendance à dire que ce roman est divisé en deux parties.

La première concernant la vie d’Aza : ses recherches et ces aboutissements ; la découverte d’un monde enclavé peuplé de Fær et autres créatures dont elle n’aurait jamais imaginé l’existence ; mais également l’acceptation de faire partie des leurs, de croire en leur histoire et, par conséquent, en son histoire.

Et la deuxième concernant ce fameux Peigne Noir de Nibur. Peigne noir dont la légende nous raconte qu’il renfermerait une telle puissance de magie que seul un Fær saurait le reconnaitre. Mais qui aurait péri au fond de l’océan Indien en même temps que sa propriétaire, la princesse Nibur … Et c’est à Aza qu’à été confiée la tâche de retrouver cet objet légendaire. Nous allons donc la suivre dans son périple qui ne sera, bien sûr, non sans danger.

Cela lui faisait peur. Plus que les guerres de religion, les pandémies et les dérèglements climatiques réunis. Si elle cessait de faire ce rêve, une partie d’elle-même serait perdue à jamais. Une partie si vaste qu’elle n’aurait plus la force de vivre. C’était comme si on l’appelait mais qu’elle était sourde ; comme si on lui faisait de grands signes et qu’elle était aveugle.

Dès le départ, Aza n’est pas seule : Linne, sa meilleure amie, l’accompagne dans ce voyage entre Monde Premier et Monde Enclavé. D’un tempérament explosif, Linne n’avait pas vraiment laissé le choix à sa meilleure amie, même si celle-ci avait peur pour sa sécurité … Leur histoire est attendrissante car c’est le destin qui les à réuni ! Comme si une force invisible les avait poussé l’une vers l’autre pour qu’elle ne se sépare jamais.

Lors de ce périple, nos deux protagonistes vont rencontrer du monde. Certains vont les aider gentiment alors que d’autres vont tout faire pour les écarter de leur chemin … J’ai particulièrement retenu la présence de Thomas et Saa. Même si j’ai douté de cette dernière, elle est finalement rentrée dans mes bonnes grâces. Mais également celle de Nato, le grand-père de Linne qui m’a tout de suite intrigué tellement il est entouré de mystère.

Tout du long, les rebondissements sont fréquents, ce qui donne un rythme soutenu à ce récit. L’intrigue reste présente et l’histoire nous est parfaitement bien décrite. Du « pourquoi » au « comment », en passant par ses conséquences, la séparation des deux mondes nous est expliquée de façon très claire et détaillée.

Beaucoup de descriptions nous sont fournies lors des différentes étapes d’Aza. Certes, c’est parfait pour le côté visuel mais j’ai également trouvé que ça alourdissait certaines parties du texte. Mis à part ça, la plume de l’auteur n’en reste pas moins très agréable, fluide et un brin poétique. J’ai totalement été transporté dans son univers, que ce soit d’un côté ou de l’autre de la Barrière.

En bref : un récit qui peut parfois sembler un peu long mais qui vous gardera en haleine du début à la fin grâce à une plume agréable et aux différents personnages à qui l’on s’attache très vite ! C’est une histoire à découvrir et j’ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite des aventures d’Aza et Linne.

Partenariat
mp

Publicités

4 réflexions sur “« L’ordre du Domaine Unique – Tome 1 : Le Peigne noir de Nibur » de Alix D’Angalie

    • Avec grand plaisir ! J’espère qu’un partenariat sera de nouveau possible pour la suite que j’ai véritablement hâte de lire 😉
      Et merci pour le titre du second tome que je n’avais pas trouvé sur le blog des éditions 😛
      J’ai également reçu « L’Edit d’Alambrisa » que je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de lire …
      Je vous dis donc à bientôt ^^

      J'aime

  1. Pingback: « L’ordre du domaine Unique – Tome 2 : Le sacre de Citaaramenith  d’Alix D’Angalie | «D-Dream Bouquine

  2. Pingback: Top Ten Tuesday #20 | D-Dream Bouquine

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s