« Insaisissable – Tome 3 : Ne m’abandonne pas » de Tahereh Mafi

Article - Présentation

Mais quelque chose dans la nuit, la quiétude du moment, je pense, crée son propre langage. Il y a une étrange forme de liberté dans le noir, une vulnérabilité terrifiante qu’on s’octroie juste au mauvais moment, trompé par l’obscurité qui nous persuade qu’elle gardera nos secrets.

Coup de coeur

Article - Résumé

Le Point Oméga a été détruit. La rébellion est écrasée et Juliette ignore si ses amis, ou même Adam, l’homme qu’elle aime, ont survécu. Sa volonté de renverser la dictature du Rétablissement n’en est que renforcée. Elle est prête à tout pour y parvenir, jusqu’à faire appel à son ennemi de toujours : Warner, le séduisant commandant du secteur 45. Tout les oppose, mais ils ne peuvent agir l’un sans l’autre, la survie de leur monde agonisant en dépend. Lui seul peut enseigner à Juliette comment maîtriser ses immenses pouvoirs… mais il attend d’elle bien plus encore.

Article - Mon avis

Si vous avez lu mes chroniques des tomes précédents (12), vous savez que j’ai eu un réel coup de cœur pour cette saga. Je ne sais franchement pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour lire ce dernier opus !! (Enfin, si, je sais ! PAL énorme, choix difficile, … Problème de lectrice classique ^^) Mais c’est maintenant chose faites, et j’en ressors plus que ravie !

/!\ SPOILER /!\

Ce que j’aime particulièrement lorsque je continue une série, c’est que le début du tome suivant colle à la fin du précédent ; comme si notre temps d’attente n’avait pas eu d’impact sur la vie des personnages. Ce qui est parfaitement le cas ici et nous permet donc de reprendre l’histoire où nous l’avions laissé, sans soucis de mémoire. Nous retrouvons donc Juliette à son réveil, en vie, après qu’Anderson lui ait tiré une balle en pleine poitrine. Son objectif est clair : tuer Anderson et détruire le Rétablissement. Et, aussi étrange que cela puisse paraître, Warner, qui lui a sauvé la vie, veut l’y aider. À partie de ce moment, nous savons que les réponses à nos questions vont bientôt nous être livrées !

Je ne vais pas m’attarder sur l’intrigue car, pour vous parler franchement, elle n’est pas des plus folles ! Ce tome se joue uniquement sur les personnages, leur évolution et leur psychologie. Un exercice que l’auteur maîtrise à merveille !

Je préfère encore être abattue en train de réclamer justice, plutôt que mourir seule dans une prison que je me serais construite moi-même.

Une chose est sur, Juliette n’est plus la jeune fille que l’on a connue dans les tomes précédents. Fini d’être pleurnicharde, faible et défaitiste ! Elle a évolué, mûri, et commence à agir sans avoir peur du regard des autres. Elle sait que ses pouvoirs sont énormes et compte bien apprendre à les maitriser, les comprendre, afin de devenir une arme à elle seule. Elle sait ce qu’elle veut, et ce qu’elle ne veut pas, quitte à y laisser la vie. Autant dire qu’on la retrouve plus combative que jamais, sûr d’elle et prête à affronter le Commandant Suprême sans sourciller ! Mais au-delà de ça, Juliette a du mal à mettre un mot sur ces sentiments. D’un côté, Adam, son ami. De l’autre, Warner, son bourreau … N’ayant jamais connu l’amour, tout est confus et elle est un peu perdue !

D’autant plus que Warner va nous surprendre ! Dans le hors-série déjà, on apprenait qu’il ne fallait pas se fier aux apparences ou ne pas émettre de jugement trop rapide. Mais j’étais malgré tout restée perplexe, ne lui accordant toujours pas ma confiance. Ici, il va se libérer de nombreux lourds secrets et ces actes vont devenir plus clairs ! Il nous apparaît sous un autre jour … Un être torturé, blessé, à la recherche de reconnaissance et qui voudrait juste être apprécié à sa juste valeur. Toutes ces révélations vont faire de lui quelqu’un d’humain, attachant et sensible … Et je dois dire que j’ai adoré ce retournement de situation !

Sinon, il y a aussi Adam mais je vous avoue que j’ai eu du mal à le reconnaître ! Autant je l’adorais, autant là, j’ai été déçue qu’il soit aussi aigri et grossier. Je peux le comprendre, ce qu’il vit n’est pas facile, d’autant plus qu’il doit également penser à l’avenir de son petit frère, James. Mais ces excès de colère l’ont rendu insupportable.

S’il y avait un personnage à choisir, ce serait Kenji, sans hésitation ! Il est le meilleur ami par excellence. Toujours à taquiner ou à lâcher des bêtises, c’est lui qui apporte les touches d’humour au récit. Mais il va se montrer également très attentif et à l’écoute de Juliette, lui donnant son avis sans réel jugement, laissant ces soucis personnels de côté. C’est sans conteste le personnage le plus agréable et le plus touchant.

Aucun pistolet, aucune épée, aucune arme, aucun souverain, n’auront jamais plus de pouvoir qu’une simple phrase. Les épées peuvent blesser et tuer, mais les mots vous poignardent et s’enfoncent dans la plaie, s’incrustent dans votre corps pour devenir des cadavres qu’on trimballera avec nous plus tard, tout en essayant de creuser et d’arracher leur squelette qui se cramponne à votre chair.

Avec les personnages, LE point positif de cette saga est tout simplement la plume de Tahereh Mafi pour laquelle j’ai eu un réel coup de cœur. Je vais m’emporter, je le sais, mais dès le premier tome, j’ai été conquise et je ne cesse de l’être. Elle est si poétique et si addictive! Les mots sont choisis avec soin et les métaphores sont d’une sublime justesse. Quelques phrases suffisent à nous emporter, à tourner les pages encore et encore et encore ! Arrêter de lire devient impossible.

Malgré tous ces compliments, j’ai quand même un léger bémol à souligner sur la fin … Elle me convient et colle parfaitement avec l’histoire et son évolution, je ne dis pas. Mais le feu d’artifice final, le duel au sommet que j’attendais, a été trop rapide, trop facile. Je ne dirais pas que c’est une fin bâclée, juste qu’elle n’a pas été assez approfondie à mon gout. C’est un peu dommage …

En bref : un dernier tome comme je les aime où nos questions trouvent des réponses. Il est à la fois touchant, bouleversant, et terriblement addictif. Tahereh Mafi nous transporte encore une fois dans son monde avec une facilité déconcertante. Un immense coup de cœur pour cette saga !

Publicités

7 réflexions sur “« Insaisissable – Tome 3 : Ne m’abandonne pas » de Tahereh Mafi

  1. Jolie chronique ! Moi la fin m’a énervée, pour moi elle est totalement bâclée et se termine en 10 pages… Alors que j’avais bien aimé le tome 1, je suis allée de déception en déception avec les suites…

    J'aime

  2. Pingback: Bilan #24 – Novembre 2015 | D-Dream Bouquine

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s