« Draken » de Gala de Spax

Article - Présentation

– Vous semblez pressée d’en finir ?
– On ne peut rien vous cacher ! Écoutez-moi bien, je vais être franche avec vous, lançai-je en prenant appui de mes coudes sur son bureau. J’ai vu les images à la télévision d’un jeune homme qui se recouvrait de pelages en moins de dix secondes et qui souriait de toutes ses dents face à la caméra. Des dents longues d’au moins six centimètres, tranchantes et pointues à souhait. Je suis ici par obligation et j’aurais préféré ne jamais avoir à vous rencontrer. Mais ce n’est pas le cas alors, pour répondre à votre question, oui je suis pressée d’en finir, et ce, le plus vite possible.
– Vous fais-je donc peur à ce point ?
– Je sais ce dont vous êtes capable et je me sentirais plus rassurée avec un pieu béni dans la poche.

Notification 4

Article - Résumé

Lorsque le monde bascule dans le surnaturel, l’humanité ne sait plus à qui faire confiance. Comment reconnaître une créature maléfique d’un être humain ? Qui se cache derrière le visage angélique de votre voisin ?

Valérie, journaliste courageuse mais pas téméraire, va tenter d’en savoir plus sur ces inconnus qui terrifient la population depuis quelque temps. Mais qui est-elle réellement ?

Et vous, qui êtes-vous ?

Article - Mon avis

Comme toujours, je remercie les Éditions Sharon Kena pour ce service-presse.
Lorsque j’ai eu la liste des titres et que j’ai dû faire mon choix, j’avoue avoir hésité étant donné que je n’avais pas été totalement convaincue par Gala de Spax lors de ma lecture de « Native« . Finalement, j’ai beaucoup plus apprécié ce récit que le précédent !

Nous allons faire la connaissance de Valérie Bernet, une jeune journaliste à sensation de 25 ans pour « Journal de France » Lorsqu’elle est envoyée pour interviewé Korbin Woodlock, le chef d’une bande de loup-garou voulant faire son coming-out, elle pense clairement que ce sujet est une punition et non une opportunité pour faire avancer sa carrière. Pas rassurée pour un sou, elle se rend donc sur place afin de faire son travail. Mais, alors qu’elle est agréablement surprise par cette rencontre et satisfaite de ce que Korbin lui dévoile, elle va faire quelque chose de totalement … affreux et irréfléchi (non, je ne vous dirai pas quoi ^^). Cet acte va plonger le monde dans l’horreur mais il va également dévoiler plusieurs personnalités insoupçonnées …

Dès le départ, on se doute que ce rendez-vous ne se passera pas comme prévu, c’est évidemment. Mais jamais je n’aurais imaginé que ce soit Val qui déclenchera toute cette histoire ! Ce qui fait que, après à peine quelques pages, nous sommes déjà emportés et intrigué. Il est évident que l’on veut comprendre la réaction de Val, le pourquoi du comment de son geste mais aussi les conséquences qu’il aura sur la cohabitation de ses différentes espèces.

Nous allons également apprendre que la Terre et beaucoup de ses habitants ne sont pas forcément ce qu’ils prétendent être. Entre la faune et la flore, l’entente va s’avérer difficile … (Et je sais que cette phrase peut paraître bizarre mais une fois que vous aurez lu le livre, vous comprendrez.)

– Plutôt étrange comme cage d’escalier, fis-je remarquer.
– Ce sont des souvenirs de famille.
– Et ça, c’est un portrait 3D de votre aïeul ? m’étonnai-je en montrant du doigt une immense tête de loup empaillée.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup apprécié Val. Elle mêle l’humour aux bonnes réparties, ce qui apporte une touche de fraicheur à tout ce récit sous tension. Lorsqu’elle se rend sur les lieux de l’interview, elle était très loin d’imaginer ce qui allait s’y passer. Jamais elle n’aurait pensé que les lycanthropes n’étaient pas les seules créatures à peupler la Terre ; tout comme elle n’aurait jamais pensé être attirée plus que de raison par son hôte … Mais, ce à quoi elle ne s’attendait particulièrement pas, c’était de se découvrir une nouvelle identité ! Malgré tout, elle est bien décidée à tout faire pour stopper cette stupide guerre donc elle se sent légèrement responsable.

Korbin, quant à lui, a eu plus de mal à me toucher. Plus froid et nettement moins sensible au sort des autres, il peut parfois nous paraître sans cœur. Même si je l’ai trouvé sympathique sur le début, j’ai du mal à comprendre certaines de ces réactions que je trouve excessives, particulièrement sur la fin …

En parlant de la fin justement, c’est là que le bât blesse ! Je l’ai trouvé trop rapide et trop facile. Tout au long du récit, nous avons bon nombre de rebondissements, qu’il soit ou non en faveur de nos deux héros. J’aurais donc aimé que cela continue pour le dénouement final …

S’il fallait que je vive cachée jusqu’à la fin de mes jours, autant que la mort m’emporte rapidement pour m’éviter un long et douloureux supplice. La vague à l’âme, je laissai les larmes s’écraser sur mes joues, tombant brièvement dans un épuisement mental qui me poussait dans les abîmes de mes idées noires.

Mis à part ça, bien que j’aie trouvé que la relation entre Val et Korbin arrive trop rapidement, j’ai malgré tout passé un très bon moment avec cette histoire. Je n’adhère pas à tous ce qui y est raconté mais l’auteur arrive quand même à nous transporter dans ce monde imaginaire avec une certaine facilité. Son style est assez simple et ce lis très rapidement, ce qui fait que les pages se tournent vite. De plus, les légères touches d’humour sont très appréciables et je dois bien avouer que certains jeux de mots (totalement pourri, il faut le dire) m’ont fait sourire.

En bref : des personnages attachants et d’autres plus distants qui évoluent dans un monde paranormal où se mêlent sentiments et aventures, le tout avec légèreté et humour. C’est un récit qui vous embarquera du début à la fin grâce à une intrigue assez intéressante. Il n’y a pas vraiment de bons et de méchants, mais nous savons tous que les différences n’aident pas à la cohabitation ; particulièrement lorsque de lourds secrets sont enfuis depuis tellement longtemps qu’ils ont été pratiquement oubliés …

Partenariat
Logo Sharon Kena

« Native – Tome 1 » de Gala de Spax

Article - Présentation

Cette phrase résonna dans ma tête comme un tambour. Où était le mal ? Des tas d’hommes avaient eu envie de moi et ils n’en étaient pas morts pour autant !

Notification 3

Article - Résumé

Louna, une belle trentenaire un brin prétentieuse et caractérielle, mène une vie paisible jusqu’au jour où son père lui apprend qu’elle n’est pas une simple humaine. Elle a une particularité singulière et doit vivre avec, mais cette différence l’oblige à suivre un chemin qu’elle n’avait pas prévu d’emprunter, … l’amour. À travers sa quête, Louna fait la connaissance de nouvelles espèces et traverse l’univers pour découvrir qui elle est vraiment.

Article - Mon avis

Comme toujours (vous connaissez le refrain ^^), je tiens à remercier les Éditions Sharon Kena pour ce partenariat, lu dans le cadre de leur masse chronique.
Lorsque j’ai su que « Native » avait été choisi, j’étais plutôt contente étant donné que j’ai souvent entendu de bons échos concernant l’auteur. Finalement, je ressors de cette lecture plus mitigée que jamais ….

Louna, jeune trentenaire, mène une vie tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Toutes ces copines sont mariées et ont des enfants, alors qu’elle cherche désespérément l’homme qui fera chavirer son cœur. Mais son quotidien va complètement changer lorsque son père (qui est en fait son beau-père) va lui apprendre qui elle est vraiment : une Native (je ne vous spoile pas, tout est dans le titre ^^) ! Elle va donc devoir faire face malgré le dégout que lui apporte cette nouvelle, mais qui va également lui faire connaitre l’amour …

Selon moi, le point fort de cette histoire est incontestablement l’intrigue ! Non seulement l’auteur nous à imaginé un univers totalement nouveau et peuplé d’espèces inconnues au bataillon (ce qui change des vampires et autres loups-garous, même si j’aime ça), mais elle nous offre également une histoire plutôt captivante, remplie de rebondissements et d’actions en tous genres. Ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas une seconde, aucun temps mort, du début à la fin !

Mais, même si l’histoire en elle-même m’a plu, plusieurs aspects m’ont dérangé. Particulièrement concernant les personnages et leurs caractères …

J’avais l’impression d’être dans un de mes livres de science-fiction. Du statut d’ex-secrétaire au chômage, je passais à bourreau sanguinaire, pas mal en une seule journée.

À propos de Louna, elle est celle qui m’a laissé le plus perplexe. D’un côté, j’ai aimé sa répartie qui m’a très souvent fait rire ainsi que son caractère bien trempé. Elle ne se laisse pas faire et n’hésite pas à dire le fond de sa pensée, quitte à ne pas plaire ! Elle a ses forces et ses faiblesses, et je dirais que c’est ce qui la rend, mine de rien, plutôt attachante.

Mais ça, s’était avant Arakel ! Car une fois qu’elle découvre sa vraie nature et qu’elle rencontre son oncle (qui est en fait le frère de son beau-père, donc, pas vraiment son oncle. Quoique …), la Louna, si explosive, disparaît quelque peu. En effet, même si je la trouvais déjà immature sur le début, c’est encore pire par la suite ! Elle est égoïste au point d’agir uniquement dans son intérêt et, tant pis si ça peu blesser son entourage. Mais, le pire de tout, c’est qu’elle passe son temps à dormir, prendre des douches, pleurer (je pense que, enfermée dans votre cave, elle peut vous fournir l’eau courante sans soucis ^^), s’évanouir, vomir, … Une fois, je veux bien ; deux fois, ça passe ; trois fois, ça en devient ridicule ; mais plus encore, ce n’est carrément plus possible !!

Ensuite, Arakel ! Ce bel homme tatoué et mystérieux se révèle finalement avoir un grand cœur sous cette carrure de brute. Mais sa façon d’agir est … déroutante ! Sans en dire trop, le fait d’avoir donné certaines de ces particularités aux Natifs les rendent plutôt indésirables (pour dire les choses gentiment).

Mais ce qui m’a le plus dérangé, c’est la relation qu’ils entretiennent tous les deux. Si on oublie le fait qu’ils sont (sans l’être) de la même famille (bien qu’on ne sache plus trop à la fin), toute leur histoire est assez malsaine … Encore une fois, je ne m’attarderais pas sur le sujet car je ne veux pas vous gâcher la surprise mais cet aspect de l’histoire fait que leur romance n’est pas saine et que je ne peux pas totalement la cautionner !

– Je n’ai pas de maillot de bain.
– Ho non, encore pire que la plage, le shopping.
– Donne moi juste de l’argent, je vais me l’acheter toute seule, j’ai pas besoin de toi.
– Ho que si tu as besoin de moi. Sinon tu vas encore ressortir du magasin avec une ficelle dans le cul.

D’autres personnages m’ont laissé totalement de marbre, comme Greg, le fils du patron de Louna dont elle est secrètement amoureuse. Mais d’autres ont réussi à attirer ma sympathie, comme Tonga. Bien qu’il soit une totale caricature de l’homosexuelle, je l’ai trouvé assez marrant et attachant, rien que par l’attention qu’il porte aux personnes qu’il affectionne.

Outre ces points négatifs, je souligne malgré tout le fait que beaucoup de réparties m’ont fait sourire et que, finalement, j’ai quand même passé un bon petit moment avec cette lecture. J’ai surtout apprécié de découvrir de nouvelles espèces très abouties et ce, dans un univers innovant !
Certes, ce n’est pas un coup de cœur. Ça ne pourra jamais l’être ! Il y a quelques incohérences aussi, mais au final, j’ai quand même cette envie de découvrir la suite.

En bref ? Euh …
– Une lecture agréable mais une histoire d’amour assez inconcevable.
– Des personnages aux agissements incompréhensibles mais quand même attachant.
– Un univers original et des créatures intéressantes mais qui ne nous donne pas du tout envie d’être à la place de l’héroïne …

Quand je vous disais que j’étais mitigée ! ^^

Partenariat
10300524_533225013448336_5645517918193651602_n