« Chroniques Lunaires – Tome 2 : Scarlet » de Marissa Meyer

Le petit chaperon rouge était jeune et tendre, et le loup savait qu’elle serait encore plus savoureuse que sa grand-mère.

Bien loin de l’asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autres choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.

/ !\ Certifié sans spoiler ! Mais je ne garantis rien concernant le premier tome … / !\

Je vous retrouve enfin avec mon avis concernant le second tome de la saga des Chroniques Lunaires : Scarlet ! Et si Marissa Meyer c’est, cette fois, inspirée du Petit Chaperon Rouge, on en est quand même vachement loin et c’est particulièrement ce que j’aime dans cette saga ! L’auteur à totalement remanier le conte à sa sauce et le résultat est plutôt impressionnant et très original !

Nous allons donc rencontrer Scarlet, une jeune femme, vivant et travaillant à la ferme avec sa grand-mère. Malheureusement, cette dernière a disparu depuis près de deux semaines et, faute d’éléments, la police a fini par classer l’affaire. Mais, dotée d’un fort caractère et de beaucoup de détermination, Scarlet est bien décidée à ne pas laisser tomber sa seule famille.

Contrairement à Scarlet qui reste assez banale, le personnage de Loup est beaucoup plus complexe ! C’est un lutteur de rue et nous ne savons clairement pas sur quel pied danser pendant une bonne partie du récit. Tantôt protecteur et attentif, il se révèle parfois plus agressif et reste très mystérieux. Cependant, le duo qu’il forme avec Scarlet est très intéressant ! Ils apprennent à se découvrir tout en se méfiant l’un de l’autre …

– Le plus stupide, ce n’est pas d’essayer de te protéger, dit Loup en ramenant son regard sur Scarlet. C’est de croire que ça pourra faire une différence.

Nous allons également retrouver Cinder, pour mon plus grand plaisir ! Au courant de sa véritable identité, c’est maintenant son passé qui va nous être dévoilé ; et nous allons comprendre en quoi la famille de Scarlet y est impliquée. Loin d’elle l’idée de reprendre sa place de souveraine légitime, elle veut juste retrouver sa liberté et surtout, elle est déterminée à connaître les moindres détails de son histoire.

Cinder pourra également compter sur la confiance de Thorne, un jeune homme rencontré à la prison de Neo-Beijing. Il a un petit côté hautain et immature qui peut parfois être agaçant mais, finalement, il se révèle loyal et plutôt amusant.

Comme vous le comprenez, les personnages de ce second tome ajoutés à ceux du premier, commencent à être nombreux ! Cependant, l’histoire ne s’éparpille pas et chacun d’eux à son rôle à jouer. Nous en apprenons également plus sur les lunaires ainsi que les plus sombres secrets de la reine Lévana ; et nous découvrons que l’univers imaginé par l’auteure va beaucoup plus loin que ce que l’on peut découvrir dans le premier tome ! L’intrigue est très rythmée du début à la fin, et c’est aussi grâce à l’alternance des chapitres consacrés à Scarlet, Cinder et le prince Kai. Ce système permet d’entretenir un bon suspense où chaque révélation s’emboîte parfaitement l’une dans l’autre. À voir la tournure que ça prend, j’ai réellement hâte de découvrir la suite et ce que Marissa Meyer nous réserve pour chacun d’entre eux, ça risque d’être très intéressant !

Elle se sentait obligée d’aller là-bas. Pour comprendre où elle avait vécu toutes ces années perdues et qui avait pris soin d’elle, qui d’autre connaissait son grand secret.

En bref, ce second tome des « Chroniques Lunaires » tient ces promesses et ne fait que tirer cette saga vers le haut ! Marissa Meyer nous entraine dans son histoire de la première à la dernière ligne. De nouveaux personnages, un univers intéressant et une intrigue palpitante, que demander de plus ?? La suiiite !!

« Chroniques Lunaires – Tome 1 : Cinder » de Marissa Meyer

Article - Présentation

« Alors que ces sœurs recevaient des robes magnifiques et de jolies pantoufles,
Cendrillon ne possédait qu’un vieux sarrau gris et des sabots de bois. »

Article - Résumé

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle- mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…

Article - Mon avis

Oui, je l’avoue, j’ai principalement acheté ce livre parce que je trouvais la couverture géniale (je suis si faible…) mais pas que ! Une cendrillon du futur sauce cybord, c’est quand même bien tentant J
Je ne vais pas faire de résumé pour cette fois car je risquerais de me répéter par la suite. Cependant, vous allez vite comprendre de quoi il s’agit et pourquoi j’ai été conquise par cette lecture !

Je dois dire que  j’ai eu un peu de mal au début étant donné que je ne pensais ne pas être penchée Cyblorg (ou tout autres langages mécaniques d’ailleurs). Mais très vite, on se prend d’affection pour Cinder, cette cendrillon des temps modernes qui, elle aussi, doit se farcir une belle-mère épouvantable ainsi que deux sœurs dont une au moins l’accepte tel qu’elle est. Elle est le vilain petit canard de la famille, la fille adoptive d’un père parti trop tôt et dont la belle-mère à « hérité » à contrecœur.
Ce qui fait que je suis rapidement passé au-dessus de ce monde peu familier et que, finalement, je me suis rendue compte que j’aimais ça ^^

Tout est réuni pour nous faire penser à ce fameux conte de fées qu’est Cendrillon ! La méchante belle-mère, une des sœurs insupportable (oui, une des deux est quand même gentille, ô miracle), le prince, le bal où elle ne pourra se rendre que quand elle aura fini ces basses besognes et se sera débrouillée pour trouver une robe. La panoplie complète ! Il ne nous manque que les petites souris [Petite pensée pour Gustave – « Mais pour aller plus vite, nous t’appellerons Gus » (Fan de Disney vous dites ?) ^^]. Quoi que … Iko, le droïde de compagnie de Cinder, les remplace facilement.
Rapidement, nous oublions Cendrillon pour nous retrouver avec Cinder. Pas dans un conte de fées mais bien dans une vie difficile et compliquée.

Sauf que Marissa Meyer ne s’arrête pas là ! Dans ce monde futuriste, la Terre n’est pas la seule planète à être habitée, la Lune l’est aussi. Mais les relations entre Lunaires et Terriens sont des plus compliquée et ce, depuis toujours. Cela fait près de 12 ans que les Lunaire menacent de faire la guerre à la Terre ! De plus, depuis que les premiers Lunaires ont posé un pied sur la Terre, une pandémie fait rage : la létumose.
À première vue, Cinder n’a rien à voir avec tout ça mais elle va bel et bien se retrouver au centre de toute cette histoire.

L’auteur nous transporte dans un univers complexe mais aussi vers des personnages qui le sont tout autant. Pour ma part, c’est principalement Cinder qui m’a le plus étonné ! Elle peut paraître si fragile et pourtant, elle a une détermination sans bornes, surtout quand il s’agit de sauver sa sœur qui a contracté la Létumose. Elle fait preuve de beaucoup de courage.
Concernant le prince Kai, je l’ai trouvé très appréciable. Malgré ses nombreux soucis tels que son mariage avec la princesse lunaire et la prise de pouvoir suite à la mort de son père, il est très gentil et attentionné envers Cinder.

Marissa Meyer a réussi à me transporter dans son monde alors que je pensais ne pas du tout apprécier ce genre de chose. Son style d’écriture est soutenu et addictif ! L’histoire ne s’essouffle pas, bien au contraire, et j’avais envie de tournée les pages de plus en plus vite afin d’en connaitre le dénouement. Sur une base de Cendrillon, elle nous donne un récit original et sans fausses notes.

Notification 5