« Les guerriers de l’ombre – Tome 2 : Amour interdit » de Sharon Kena

Article - Présentation« – Ta carte ?
– Non seulement elle me pique ma caisse, et en plus elle veut ma tune ! »

Article - Résumé

Camilla ne peut pas lutter contre les sentiments forts qu’elle éprouve pour Slash. Il est son âme sœur, elle en est convaincue. Mais il la fuit. Pourquoi met-il autant d’ardeurs à se tenir loin d’elle alors qu’il l’aime ? Il est tourmenté, incapable de vivre avec le mal qui le ronge. Il paye aujourd’hui sa pire erreur passée. Camilla et Slash arriveront-ils à surmonter les épreuves que la vie met sur leur chemin ? Slash pourra-t-il enfin exorciser les démons de son passé ? Et si la rédemption était interdite, autant que leur amour.

Article - Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Marion Obry des Éditions Sharon Kena. Non seulement pour m’avoir permis de lire ce roman mais également pour sa compréhension concernant mon retard. Merci à toi !

Ce tome est une suite parfaire du précédent étant donné que nous reprenons notre lecture exactement où nous l’avions laissé et que nous suivons toujours les Snake dans leur guerre contre les militaires. Mais cette fois, ce n’est pas l’histoire de Kraler et Angela, personnages principaux du premier tome, qui va être mise en avant mais bien celle de Slash et Camilla, leurs meilleurs amis respectifs. Et ce n’est pas pour me déplaire étant donné que j’avais bien accroché à leurs personnages et que l’histoire de slash m’intéressait beaucoup. C’est donc avec attention que je me suis plongée dans ma lecture !

Slash est un guerrier faisant partie des Snake.  Il y a plus d’un siècle, il s’est interdit tous plaisirs charnels avec une femme pour avoir commis une faute impardonnable. Cette sentence n’a jamais été un fléau pour lui, jusqu’à ce qu’il rencontre Camilla. Depuis, il vit très mal de ne pouvoir être aux côtés de cette femelle qui a fait chavirer son cœur, tant son corps réagit en sa présence. Il tente de garder ces distances mais c’est trop de souffrance, il doit trouver une solution !

Dans le premier tome, Sharon Kena nous laissait totalement dans le flou concernant l’histoire de Slash, ne nous donnant que des brides d’informations par-ci par-là sans entrer dans les détails. Ce qui était assez frustrant je dois dire ! Mais ce tome nous permet de connaitre son passé et pourquoi il s’interdisait toute relation avec Camilla. On comprend donc mieux son acharnement à la repousser malgré les bons sentiments évidemment qu’il lui porte. J’ai beaucoup apprécié de le suivre dans l’évolution de sa relation mais aussi dans sa douleur ressentie quant à l’absence de son aimée jusqu’à un point de non-retour. Il est encore plus touchant que dans le premier tome et je confirme qu’il fait partie de mes personnages préférés de cette saga.

Quant à Camilla, elle est assez peu présente physiquement. Ce qui fait que ces sentiments ne sont pas ressentis aussi intensément et j’ai trouvé ça un peu dommage …  Je n’ai pas eu l’impression que l’amour qu’elle portait à slash était à la hauteur de celui ressenti dans le premier tome. C’est le petit point négatif de leur histoire.

Sinon, l’auteure a encore une fois le don de  jouer avec mes nerfs ! Après m’avoir fait languir sur l’histoire de Slash, c’est au tour de Friz. On apprend qu’il rêve d’une vie tranquille avec une jeune et belle humaine ; mère de famille qui plus est ; et qui n’a même aucune idée de son existence. Encore une fois, je me pose plein de questions sur « la rencontre » et son histoire ; et je n’ai qu’une hâte : en apprendre plus et au plus vite !

Je ne sais plus si je l’ai dit dans ma chronique du premier tome mais je trouve que chaque personnage est doté d’une personnalité distincte et ça me plaît ! C’est aussi ce qui me permet de m’attacher à certains moins qu’a d’autres ou tout simplement de ressentir leurs émotions avec plus de véracités. Un des personnages que j’ai également découverts plus tendre qu’au premier abord est Dark. Il n’est finalement pas celui que je pensais et je lui ai découvert un petit cœur sous cette carapace toute froide ^^

Concernant Kraler et Angel, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ils sont toujours éperdument amoureux l’un de l’autre et Kraler est très attentionné quant aux besoins de sa chère et tendre. Le sexe fait partie intégrante de leurs relations, parfois même un peu trop à mon gout. Ils ne peuvent pas discuter cinq minutes sans se sauter dessus ! C’en est limite agaçant

Malgré des actions trop courtes et trop « faciles » qui auraient mérité d’être plus développées ; particulièrement lors des passages de combat contre les militaires ; ce tome nous tien en haleine jusqu’au bout ! Que ce soit grâce à l’histoire d’amour impossible entre Slash et Camilla ainsi que par les différents scénarios possibles que Sharon Kena nous laisse imaginer pour la suite.  De plus, la toute dernière ligne nous laisse frustrer comme jamais ! Je n’en dirai pas plus à part : Je veux la suite !!Notification 3

Partenariat215026_143892205695287_140672_n

« Les guerriers de l’ombre – Tome 1 : Amour brûlant » de Sharon Kena

Article - Présentation

« Je me moque de ce que tu es, je t’aime et je te veux. Maintenant et à jamais. »

Article - Résumé

En posant son regard sur Kraler, Angel était loin de se douter que sa vie allait basculer du tout au tout. Imposant, fort, musclé et terriblement sexy, sous ses airs menaçants, il a pris possession de son cœur sans préavis. Fine, belle à l’odeur florale épicée, elle a su briser sa carapace et le rendre dépendant. Mais comment leur relation pourrait-elle avoir la moindre chance ? Déjà si fragile, elle devient impossible lorsque le vampire perd le contrôle pour une seule raison : il veut se rapprocher d’elle selon les coutumes de sa race.

Article - Mon avis

Je voudrais avant tout remercier les Éditions Sharon Kena ainsi que Marion Obry, qui gère le service presse, pour leur confiance mais aussi pour m’avoir permis de découvrir cette saga ! Une découverte entre deux qui me laisse indécise …

Camilla et Angeline, meilleures amies, ont pour habitude d’aller boire un verre au Rétro ! Mais cette fois, elle se dirige vers le Quartier sud de Seattle afin de se rendre au Byzance, un club qu’elles n’ont jamais fréquenté. C’est ce soir-là que le regard d’Angeline croise celui de Kraler, cet homme d’une beauté ténébreuse qui va faire chavirer son cœur. Angeline et Camilla ne se doutent pas une seconde qu’à partir de ce moment, leurs vies vont totalement être chamboulées …

J’ai eu fini ma lecture jeudi (ou vendredi, je ne sais plus ^^) mais je tenais à prendre mon temps pour ma chronique afin de bien vous expliquer mon ressenti. Étant donné que je suis assez mi-figue mi-raisin concernant cette lecture, je ne voulais pas vous donner un avis bâclé ou trop contradictoire. Bien que je ne sois toujours pas sûr de ce que j’en pense, je fais tâcher de faire de mon mieux.

Tout d’abord, l’histoire ! Sur le coup, je la trouve vraiment pas mal et elle nous plonge dans un univers vampirique assez sombre. On se retrouve avec d’un côté, les Snake, une bande de vampire prêt à tout pour protéger leurs races. Et de l’autre, les militaires qui veulent clairement éradiquer ces vampires qui tuent sans vergogne. Et au milieu, Camilla et Angeline qui ne veulent pas que la ville se transforme en bain de sang. Le seul souci que j’ai, c’est qu’une fois arrivée à la fin de ce premier tome, j’ai l’impression de ne pas avoir beaucoup avancé dans cette guerre de territoires.

Les différents personnages sont placés, les liens qui les unissent sont établis mais l’action n’est vraiment pas ce qui caractérise ce premier tome. L’intrigue est dévoilée mais nous n’entrons pas totalement au cœur de cette bataille et c’est ce qui m’a dérangé. Certains rebondissements sont présents et très justement placés mais peu nombreux à mon gout …

Je dois aussi préciser que nous sommes dans de la bit-lit érotique et que certaines scènes sont assez crues, sans être vulgaire pour autant. L’auteure n’entre pas dans des détails glauques et inutiles, c’est quand même appréciable. Je ne suis pas férue d’érotisme dans mes lectures, je préfère quand tout est suggéré afin de laisser mon imagination faire le reste. Alors que dans ce cas, le sexe fait partie intégrante de cette société de vampire qui ne voit la femme que comme un objet satisfaisant leurs désirs. Et c’est cette conception du sexe qui est déroutante.

La narration étant omnisciente, elle nous permet d’avoir un point de vue global des situations, des différents sentiments que ressentent les personnages. Mais c’est aussi ce qui fait que certain retournement de situation tombe à l’eau …

Au niveau des personnages, quelques-uns sont peu mi en avant mais je ne doute pas qu’ils le soient à un moment ou un autre dans les prochains tomes. J’aimerais beaucoup en apprendre plus sur certains ou sur l’histoire des Snake par exemple.

Angeline est secrétaire de direction dans un cabinet fiscal. Elle à une vie assez calme qui va prendre un tout autre tournant dès qu’elle va rencontrer Kral. Elle va éperdument tomber amoureuse et s’étonne elle-même de la situation. Mais elle a aussi un petit côté contradictoire qui devient agaçant à la longue. Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut et change d’avis comme de chemises …

Kral est pas mal dans le genre également. Il est prétentieux et arrogant au possible ! Mais totalement obsédé par Angel, il en perd ces moyens et ne réagit pas toujours comme il le devrait en sa présence. Ce qui est plaisant, c’est de découvrir qu’il est un fait un ours au cœur tendre dès qu’il s’agit d’elle, il peut être menaçant un instant et être tout en douceur la seconde suivante. Il tombe amoureux malgré lui et ne veux pas se l’avouer de peur de perdre en crédibilité auprès des siens. Il veut être ce que tout le monde attend de lui, un guerrier ! Mais il se laisse prendre aux jeux des sentiments assez facilement.

Deux autres personnages que j’ai beaucoup apprécié son Slash et Camilla. Je ne sais pas trop dire pourquoi mais j’ai limite pris plus d’attention à l’histoire de Slash que celle de Kral (qui est quand même notre héros principal).

Autre petit point, la plume de Sharon Kena … Autant j’ai été transportée dans son univers assez facilement, autant j’ai eu quelques difficultés avec certains passages que j’ai trouvés assez brouillon. La répétition de certains mots est assez dérangeante et je trouve également qu’elle en dit parfois trop … Oui, là aussi, je suis mitigée ^^

En bref, comme je vous le disais, je suis très indécise concernant cette lecture et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette chronique s’en ressent. D’un côté, ça m’a plu. Et d’un autre, j’ai l’impression de ne pas en avoir eu assez … J’attends donc de pouvoir lire le tome suivant afin de me faire un avis plus précis !

Notification 2

Partenariat215026_143892205695287_140672_n