[Coloriage #1] La collection « Art-thérapie » d’Hachette Loisirs

Si vous me suivez +/- régulièrement, vous avez certainement dû remarquer que, depuis quelque temps, il m’arrive de passer certaines de mes soirées à colorier. C’est devenu une discipline à la mode mais elle fonctionne, et c’est là son atout principal !

1

Personnellement, j’ai craqué sur la collection « Art-Thérapie » d’Hachette Loisirs car j’en avais lu de très bon avis. Et, effectivement, j’ai été impressionnée lors de la réception ! Les dessins, qu’ils soit graphiques ou floraux, sont travaillés; les pages sont plutôt épaisses et permettent de colorier avec des marqueurs sans trop transpercer sur les pages suivantes; mais surtout, la qualité de la couverture nous offre un certain confort non négligeable. De plus, je trouve que les prix sont plutôt abordables étant donné qu’il ne dépasse pas les 13 euros pour un format A4.

2

Hachette Loisirs nous propose une grande collection de livres de coloriages anti-stress mais … Est-ce que ça fonctionne réellement ? À cette question, je vous répondrais un grand OUI ! Je pense qu’il faut, à la base, aimer un minimum le coloriage. Mais, vous vous concentrez tellement sur les dessins et les couleurs que vous faites abstraction du reste. Plus de soucis en tête si ce n’est de savoir quelles couleurs vous allez associer pour votre prochain dessin ^^

Comme vous le voyez, j’ai choisi une version classique, sans thème précis. Pour débuter, je trouvais que c’était intéressant et puis, j’avoue, je n’arrivais réellement pas à me décider ^^ Mais la collection « Art-thérapie » vous propose un large panel de thèmes tels que les forêts féériques, les rêves bucoliques, les sagesses d’Asie, le psychédélique, les cupcakes, les mille et une nuits … Vous trouverez votre bonheur, j’en suis sûr !

Mais, lors de ma prochaine commande, je pense me laisser tenter par « L’atelier Art-Thérapie » qui est un kit de coloriage avec plusieurs formats disponibles tels que des A4, des cartes de correspondances et des cartes de vœux. Mais également par l’agenda 2015 ou un coloriage vous est proposé pour chaque semaine de l’année. D’ailleurs, c’est bientôt mon anniversaire; je dis ça, je ne dis rien ^^

DSC05604

Si vous vous demandez si vous êtes obligé de faire vos coloriages aux crayons de couleurs : pas du tout ! Vous pouvez, comme moi, utiliser des Stabilos. Ça vous permet d’avoir des couleurs plus vive et ça ne transperce pas. Il est possible d’utiliser également des marqueurs mais les traces à l’arrière seront légèrement plus marquées. Par contre, je déconseille les marqueurs Tria / Promarker car là, ça perce pas mal de l’autre côté quand même …

Je vous laisse avec deux exemples de coloriages (parmi tant d’autres) que j’ai fini et que j’aime particulièrement ^-^
Si vous êtes curieux de mon avancement, je vous invite à me suivre via mon compte Instagram où via le rendez-vous du dimanche (une fois toutes les 2 ou 3 semaines) : ma semaine en photos 😛

3

32

J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire si, vous aussi, vous avez succombé à ces coloriages anti-stress ! À bientôt 🙂

Publicités

« Sublimes lunes » de Kami Garcia & Margaret Stohl

Article - Présentation

« À présent, debout devant le miroir de la salle de bain, Link subodorait que
quelque chose avait changé. Même s’il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus »

Article - Résumé

Ce jour-là, mon meilleur pote, Link, n’a pas réussi à finir le petit déjeuner gargantuesque de sa mère. Ce jour-là, Link s’est rendu compte qu’il avait changé physiquement : quelques centimètres supplémentaires, un visage plus mature. Ce jour-là, Link a appris qu’il se transformait en Incube… Sur les conseils d’Ethan, Lena et Ridley, Link se rend chez Macon Ravenwood afin d’en apprendre un peu plus sur les conséquences de sa nouvelle nature. Ce dernier lui confie alors une mission d’importance primordiale : remettre une lettre à l’un de ses amis Enchanteurs.

Article - Mon avis

Cette nouvelle est normalement à lire entre « 17 lunes » et « 18 lunes ». Cependant, j’ai eu fini la saga en début d’année et je n’ai eu aucun souci pour replacer les évènements.

Ethan nous raconte la transformation de Link en Incube après leur retour de la Grande Barrière. Et la seule chose que je me demande à ce moment-là est : Pourquoi ne pas avoir choisi Link comme narrateur ? Je pense que ça aurait été plus intéressant d’avoir son point de vue directement plutôt que d’avoir le récit d’Ethan sur ce qu’il lui a dit …

Les personnages principaux sont totalement absents, ce qui nous permet d’en savoir un peu plus sur d’autres. J’ai pu ainsi découvrir la mère de Link qui est, faut bien se l’avouer, totalement déjantée ! On en apprend également un peu plus sur les sentiments qu’éprouve Ridley suite à sa perte de pouvoir. Mais aussi sur les Incubes, grâce à Macon qui nous éclaire légèrement sur leurs natures.

Je n’ai pas grand-chose de plus à dire si ce n’est que le style d’écriture reste le même que pour toute la saga et que cette nouvelle se lit extrêmement vite ! En moins d’une heure, les 62 pages sont tournées … Mais malgré tout, elle reste appréciable et intéressante. Je suis sur qu’elle plaira aux fans de la saga 🙂

Notification 4

« Le livre des lunes – Tome 4 : 19 lunes » de Kami Garcia & Margaret Stohl

Article - Présentation

« De Voyantes les lunes, de Sirène les pleurs
Mortel Dix-neuf, de Pilote les peurs,
Tombes d’Incubes, rives d’Enchanteurs
La dernière page livre la final terreur. »

Article - Résumé

Je n’aurais jamais cru que tout finirait comme ça. Que je mourrais si jeune. Et pourtant… Depuis que je me suis jeté du château d’eau, j’ai tout perdu. Ma vie, ma famille, mes amis. Et surtout Lena. Je suis mort pour sauver Gatlin. Je pensais que c’était mon destin. Maintenant, je n’en suis plus si sûr. Dans l’au-delà, certaines choses s’éclaircissent : je n’aurais peut-être pas dû mourir. Mais qui a voulu ma disparition dans ce cas ? Et pourquoi ? Je dois rejoindre l’Enchanteresse que j’aime plus que tout au monde… quel que soit ce monde. Je dois retrouver Lena et le monde des Mortels. Quel qu’en soit le prix.
L’amour pourra-t-il vaincre la mort ?

Article - Mon avis

Étant donné la fin de « 18 lunes », j’avais hâte de terminer cette quadrilogie ou deux univers se rencontrent. Et je n’ai pas été déçue ! Quoi que …

Comme prévu, nous retrouvons Ethan et Lena mais … Ethan est mort ! Il se trouve coincé dans un monde intemporel ou chaque tombe est remplacée par la maison de son propriétaire : le monde des Morts. Afin de revenir à la vie, il va devoir survivre à une quête riche en rebondissements ou il n’est pas seul maitre de son destin.
Et je n’en dirai pas plus, je ne voudrais pas vous spoiler ^^

Bien que j’aie été captivée par le récit d’Ethan et que j’aie beaucoup aimé avoir le point de vue de Lena tout au long de cette aventure, j’ai trouvé cette dernière quelque peu absente comparée aux tomes précédents. Je suis entièrement d’accord qu’Ethan passe un cap assez important que peu de personnes n’auraient osé franchir mais je pense que nous aurions quand même pu avoir, par-ci par-la, légèrement plus d’informations concernant les autres personnages.

En parlant de personnages, j’ai surtout apprécié le fait d’en savoir un peu plus sur les Grands étant donné qu’Amma nous en a très souvent parlé par le passé mais qu’ils restaient assez « mystérieux ». Et je dois avouer avoir eu un petit coup de cœur, non pas pour Ethan où Lena bien qu’ils soient très attachants, mais bien pour Amma et Macon qui, à travers chaque tome, sont toujours protecteurs, aimants et présents au bon moment.

Même si je ne suis pas toujours fan du style d’écriture, j’avoue que ça ne m’a pas dérangé plus que ça tellement j’ai, encore une fois, été transportée dans leur univers.
J’ai beaucoup aimé le fait que, de temps en temps, se glissent des rappels vers les tomes précédents. Moins que d’habitude, certes, mais c’est ce qui m’a permis de me souvenir de détails parfois oubliés, ce qui est très appréciable.

En résumé, une très jolie fin et un tome digne d’une fin de saga ! Même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai malgré tout passé de très bons moments avec cette quadrilogie.

Notification 3

Petit mot sur la couverture

Les quatre couvertures de cette saga sont assez simplistes mais c’est aussi ce qui attire l’œil du lecteur et c’est elle qui m’a donné envie de lire le résumé en librairie ! Chaque tome se complète bien et garde le même code couleurs, vert et noir, mes deux couleurs préférées. Que demander de plus ? 🙂