« La communauté du sud – Tome 12 : Mort sans retour » de Charlaine Harris

Article - Présentation

« Nous sommes venus te souhaiter un bel anniversaire, a déclaré Eric. Et je suppose que, comme d’habitude, Bill voudra t’exprimer son amour éternel, qui dépasse nettement le mien, ainsi qu’il te le précisera, et que Pam voudra te dire quelque chose de sarcastique et presque douloureux, tout en te rappelant qu’elle t’aime, elle aussi. »

Article - Résumé

J’ai toujours su que ça ne serait pas de tout repos de vivre avec mon don de télépathe, car il y a souvent des choses qu’il vaudrait mieux ignorer ! Et, une fois encore, j’en ai eu la preuve : quand j’ai vu Éric se nourrir de cette jeune fille, j’aurais dû dire quelque chose ! Mais avec la venue de Felipe de Castro, le roi des vampires de Louisiane, d’Arkansas et du Nevada, il n’y a pas pire moment pour découvrir, sous le porche d’Éric, le corps d’une jeune humaine – celle dont il avait bu le sang quelques heures plus tôt…
Quel enfer ! Et c’est maintenant à Bill, enquêteur officiel de la zone 5, et à moi de résoudre ce meurtre. Mais au moins, cette fois, personne ne s’en prend à moi personnellement ! Enfin, j’aurais dû me douter que ça n’allait pas durer…

Article - Mon avis

Un peu déçue par le tome précédent, j’avais une certaine appréhension à entamer celui-ci. Finalement, j’en ressors presque frustrée …

Alors que Sookie est invitée chez Eric pour la soirée qu’il organise en l’honneur du roi Felipe de Castro, qu’elle n’est pas sa surprise quand elle voit son bien-aimé en train de boire au cou d’une jeune inconnue. Jeune inconnue que l’on retrouvera, quelques minutes plus tard, morte dans le jardin … Toute cette histoire est bien mystérieuse et Sookie sens les ennuie venir à grands pas ! Accompagnée de Bill, elle est bien décidée à mener l’enquête afin de mettre Eric hors de tous soupçons.

C’est toujours un plaisir pour moi de retrouvée Sookie et Bon Temps, de la suivre dans son quotidien ainsi que dans ces péripéties. Et ce fut encore le cas cette fois malgré ce tome légèrement en demi-teinte. En fait, je l’ai ressenti comme une préparation au suivant, dernier de la saga. Chaque personnage secondaire à son épilogue ; Jason, Tara, Hoyt, les faes, l’histoire du Cluviel d’Or … Ne reste que nos principaux protagonistes. Ça sent la fin tout ça !

Niveau action, ne vous attendez pas à en avoir beaucoup dans ce tome. Cependant, je ne me suis pas ennuyée pour autant. Sookie se pose beaucoup de questions quant à son avenir et se détache des problèmes des SurNats ! Même si elle mène l’enquête avec Bill, je l’ai senti moins impliquée que d’habitude. Elle est aussi blessée par le fait qu’Eric hésite enter elle et Freyda.

Eric justement est beaucoup moins présent dans ce tome ! Avant de mourir, son créateur a fait en sorte qu’Eric épouse Freyda mais celui-ci est tiraillé entre ; d’un côté son amour pour Sookie ; et de l’autre, il sait que son union avec Freyda lui apporterait un certain intérêt … On se sait pas prévoir si Sookie et Eric resteront ensemble, ce qui m’impatiente encore plus de lire la suite !

Charlaine Harris a un style d’écriture que j’adore ! Très entrainant et additif. Ce qui me plaît aussi c’est que, même si le tome précédent date de plus d’un an, j’arrive facilement à me replonger dans l’histoire grâce aux rappels disséminés tout au long de la lecture. Elle nous offre également une fin qui nous laisse dans le flou le plus total concernant la conclusion de cette saga. Impossible d’émettre des hypothèses, tout peu arrivée, le pire comme le meilleur !

En bref, un tome qui reste dans la lignée des précédents et qui ne nous donne qu’une envie : Avoir le dernier entre les mains !

Notification 3

« La mécanique du cœur » de Mathias Malzieu

Article - Présentation

« Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles.
Deuxièmement, maîtrise ta colère.
Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. »

Article - Résumé

Édimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…
Un conte initiatique cruel et merveilleux.

Article - Mon avis

Étant donné que j’ai mis plus d’un mois et demi pour lire si peu de pages, on peut facilement comprendre que je n’ai pas été captivée par l’histoire …

Ce livre nous plonge en 1874, au côté de « Little Jack » qui vi à Édimbourg avec sa mère d’adoption, le docteur Madeleine. Jack n’est pas comme les autres petits garçons, il vit avec une horloge à la place du cœur et doit faire attention à ces sentiments afin qu’elle ne se dérègle pas. Mais lors d’une sortie en ville, Jack est irrésistiblement attiré par une petite chanteuse andalouse. À partir de là, il va tout faire pour la retrouver, quitte à partir pour un long voyage semé d’embuche.

Alors, … Pour être totalement franche, je me suis ennuyée pendant les deux tiers du livre ! J’ai même failli le refermer alors que je n’étais pas à la moitié. Mais je n’aime pas abandonner un livre sans lui laisser un minimum de chance … Et finalement, les 40 dernières pages ne sont pas si mal, même si elles ne m’ont pas fait apprécier le livre plus que ça, et Jack devient quelque peu attachant.

En fait, ce conte en lui-même n’est pas si mal ! Je pense que c’est surtout le style de l’auteur que je n’ai pas apprécié … Je l’ai trouvé très plat ! Même si Jack passe par plusieurs rebondissements et plusieurs sentiments, je ne l’ai pas forcément ressenti dans ma lecture. Je n’ai pas du tout réussi à me projeter dans les décors, aux côtés des personnages, et je dois dire que ça m’a beaucoup dérangé. La présence de métaphores trop nombreuses ne m’a pas aidé non plus je pense ….

Pourtant, après avoir lu ce livre en début d’année, j’ai fait ma curieuse sur différents blogs afin d’avoir l’avis d’autres lecteurs et pour beaucoup, c’est un coup de cœur. Je vais finir par croire que je ne suis pas normal ^^

En bref : grosse déception qui ne me donne pas l’envie d’en dire plus …

Notification 1

Petit mot sur la couverture

Point positif vu que c’est, avec le résumé, ce qui m’a fait aller vers ce livre. Mais, même si j’aime beaucoup cette illustration, je dois avouer que j’ai eu un coup de cœur en voyant celle de l’édition américaine / anglaise réalisée par Benjamin Lacombe. Vous pouvez la découvrir sur son blog ! Et pour toutes ces illustrations, n’hésitez pas à visiter son site internet 🙂