« Sous un ciel d’orage » de Sarah K.

Article - Présentation

Une semaine à sans cesse repasser les moments passés dans ses bras. Sept nuits à tourner et me retourner sans pouvoir dormir.

Notification 3

Article - Résumé

Romane et Luc. Deux êtres que tout sépare mais attirés l’un par l’autre, comme un aimant.
Le chemin jusqu’à la vérité sur leurs sentiments ne se fera pas sans embûches.
Entre doutes et jalousie, choisiront-ils la voix de la raison ou celle du cœur ?

Article - Mon avis

Comme toujours, je vais remercier les Éditions Érato pour ce service presse ainsi que l’auteur, Sarah K. qui me l’a gentiment proposé également. Mais je tiens aussi à m’excuser pour le retard énorme que j’ai pris à le lire …

Si je devais résumer en quelques mots mon sentiment lorsque j’ai refermé ce livre, je dirais que je me suis sentie « mi-figue, mi-raisin » ! Je vous explique ça en détails tout de suite.

ATTENTION, il risque d’y avoir quelque spoiler ! J’essaye toujours de ne pas en faire mais là, j’aurais du mal à vous donner mon avis complet sans en faire au minimum …

Mais avant, plantons un peu le décor car le résumé n’en dit pas beaucoup !
Nous sommes à Lille, en compagnie de Romane, une jeune femme travaillant en tant qu’assistante dans un cabinet d’architecte. Voilà donc 6 mois qu’elle côtoie Luc, son patron, sans que celui-ci ne fasse réellement attention à elle. Mais Romane n’en a que faire, elle vit sa vie au jour le jour et profite de Théo, son « sexfriend », pour se détendre comme il se doit.
Mais, lorsque Luc devient plutôt entreprenant avec elle, désirant plus qu’une simple relation professionnelle, les problèmes débarquent et le passé sombre de la jeune femme va resurgir …

J’ai beaucoup apprécié la première moitié de cette lecture ! Le décor se plante bien, l’écriture est chaleureuse à tel point que j’avais presque l’impression de lire l’histoire d’une véritable amie, certaines touches d’humour sont appréciables et les personnages sont très sympathiques.

J’ai notamment trouvé Sarah, la comptable de l’agence et meilleure amie de Romane, de bon conseil ! Leur amitié vit de haut et de bas mais elle est sincère et c’est ce qui compte.
Et Ethan aussi, le cousin de Luc, qui est extrêmement gentil, attentionné, franc et drôle !

Je ne préfère pas m’attarder trop longtemps sur mes regrets, j’ai trop peur de replonger dans les ténèbres de mon passé. Voilà d’où me vient cette aversion pour l’amour.

Mais je reviens sur les personnages principaux avec Romane qui est très touchante ! Malgré son grain de folie, c’est une jeune femme qui n’a que très peu confiance en elle. Déçue de l’amour, elle ne cherche pas de relation stable et durable ; tout ce qu’elle veut, c’est profiter de la vie au jour le jour. Mais lorsque Luc entre clairement dans sa vie, elle doute, elle hésite, … Et au vu de la situation, on la comprend aisément !

Concernant Luc, j’ai eu plus de difficulté … Froid et prétentieux, il ne donne pas l’impression d’être la sympathie incarnée. Mais une fois que l’on creuse un petit peu, on découvre un homme attentif, simple et très humain. Malheureusement, certaines situations passées font qu’il est lié à une femme pour laquelle il ne ressent pas de réels sentiments et qu’il ne peut quitter sans conséquence … C’est ce qui lui donnera le statut de « personnage attachant mais à baffer de temps en temps » ^^

Le souci que j’ai eu avec leurs relations, c’est qu’une fois qu’ils décident de vivre leur amour, j’ai eu l’impression de me retrouver avec deux personnages plutôt niais ! Certes, Romane n’hésite pas à signaler ces mécontentements à Luc mais j’ai trouvé le tout trop gentillet.
Je manque peut-être de romantisme mais sérieusement, au bout de trois ou quatre dialogues où vas-y que je t’aime, que je te respecte, que je t’admire, que je te soutiens, … Les Bisounours ne me dérangent pas mais à la longue, ça m’a saoulé ! Et les personnages que je trouvais si sympathiques au début sont devenus barbants …

Pour le reste, quelques détails m’ont interpelé.
Tout d’abord, certaines répétitions, notamment lorsque Romane nous raconte pourquoi l’amour ne fait pas partie de sa vie. Elle relate son histoire une première fois à Sarah, et un peu plus tard, à Luc en utilisant pratiquement du mot pour mot, c’est dommage
Les scènes intimes aussi que je trouve bien nombreuses alors qu’elle n’apporte rien de concret à l’histoire principale …
Ou encore le fait que, lorsque Romane rencontre Ethan, pensant qu’il ne parle pas français, commence une conversation en anglais. Malheureusement, ce court dialogue n’est pas traduit en annotation … Je trouve ça dommage car, pour les personnes qui ne parlent pas du tout anglais, ce passage restera incompréhensible.

À part ça, la plume de l’auteur reste très agréable ! Même si la relation qu’entretiennent Romane et Luc est plutôt prévisible, des rebondissements très intrigants sont bien présents pour nous donner envie de continuer notre lecture. Tout le récit étant du point de vue de Romane, j’ai apprécié d’avoir celui de Luc sur la fin. Ça nous permet d’en savoir un peu plus sur ce qu’il ressent, ce qui n’est pas négligeable dans ce genre de récit !

En bref, une lecture agréable sur le début mais plus laborieuse sur la fin. Des personnages attachants mais légèrement énervant une fois leurs sentiments dévoilés. Un style assez frais et agréable malgré quelques détails gênants. Une lecture en demi-teinte mais assez positive quand même ^^

Partenariat
10939475_809022739134684_1147012754_o

Publicités

Une réflexion sur “« Sous un ciel d’orage » de Sarah K.

  1. Pingback: [Partenaire Editeur #4] Les éditions Erato | D-Dream Bouquine

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s