« Cycle de l’Enfant des Étoiles – Tome 1 : Lune de sang » de Nicolas Gomez

Article - Présentation

Bientôt nous remettrons Dimitsis dans le droit chemin. Tandis que les hommes se dirigent vers le mauvais côté de l’éternité, chaque nuit mes rêves se font plus clairs, plus précis. J’en ai désormais la certitude : d’un moment à l’autre, le ciel s’enflammera pour nous signifier le point de non-retour ! Alors nous exécuterons notre plan et les Ombres domineront, pour la fierté de notre Créatrice.

Notification 3

Article - Résumé

À l’âge de seize ans, tous les jeunes hommes des Terres de Grandu doivent accomplir leur année de service militaire. Vindex, qui n’a jamais quitté les contrées enneigées du Nord, va devoir s’acquitter de cette obligation en compagnie de deux compagnons de son village natal. Ils effectueront leur service à la frontière du Grand-Duché d’Urmano, en paix avec les Terres de Grandu depuis vingt ans. Mais d’étranges ombres venues du sud planent sur le continent et les hordes sauvages des Terres Perdues menacent à nouveau son équilibre. Pris dans un engrenage dont ils ignorent tout, les trois jeunes sortiront-ils indemnes de ce difficile passage à l’âge adulte? Rien n’est moins sûr, d’autant que le Ciel lui-même viendra se mêler de leurs affaires …

Article - Mon avis

Je remercie chaleureusement Nicolas Gomez pour ce partenariat.

Dans ce premier tome, « Lune de sang », nous allons faire la connaissance de Vindex, un jeune homme de tout juste 16 ans et qui va donc devoir partir faire son année de service à la frontière des Terres de Grandu. C’est accompagné de Enrik et Einar qu’il va faire le voyage. Un voyage qui ne sera bien évidemment pas de tout repos car, discrètement, la guerre est sur le point d’éclater et les ennuies ne font que commencer.

C’est donc aux côtés de ces trois jeunes gens de caractères bien différents que nous allons parcourir ses Terres et les différents peuples qui l’habitent. Comme les nains des Montagnes Nuageuses ou encore les Wats, créatures sanguinaires et vicieuses des Terres Perdues. Et je dois bien avouer que, sur le début, retenir les noms des personnages ainsi que les nombreuses villes et villages, parfois difficilement prononçable, n’a pas été une épreuve des plus simples. Le point positif est qu’une carte nous est donnée en début de récit, afin de nous situer plus facilement. Mais malheureusement, elle devient un point négatif lorsque nous lisons le récit sur liseuse et qu’il nous est peu pratique d’aller la consulter …

Concernant notre héros principal, Vindex, c’est un fils de forgeron plutôt bien bâti, à qui son père a appris le maniement des armes depuis son plus jeune âge. Mais, foncièrement gentil, ce n’est pas quelqu’un de violent et la perspective du combat lui fait un peu peur. Malgré cela, il se montrera plein de courage et prêt à défendre les siens, coute que coute. C’est un jeune garçon très attachant, avec des problèmes de son âge, mais qui va également se montrer très mature. D’autant plus qu’il va découvrir qu’il est voué à un avenir prometteur.

Einar, quant à lui, est un bon combattant avec un petit côté sadique. Tuer ne lui fait pas peur ! Contrairement à Enrik qui est plus timide et réservé, parfois même un peu transparent à côté de ses compagnons …

Inclinez-vous devant votre Créatrice. L’ère des faux dieux est terminée ! Bientôt les Ombres éclaireront le monde et les hommes s’agenouilleront !

Lors de ce récit, écrit à la troisième personne du singulier, nous allons également avoir certains chapitres du point de vue des « méchants ». J’ai été nettement moins intéressée par ceux-ci, les trouvant parfois un peu longs, bien que je ne doute pas de leur utilité pour la suite.

Nicolas Gomez nous offre un récit intéressant, très fluide et qui se lit rapidement. Malheureusement, il m’a manqué un petit quelque chose, un « JeNeSaisQuoi » qui m’aurait donné cette sensation d’être pleinement investie dans l’histoire. J’aime être embarquée, alors que là, j’ai simplement eu l’impression d’être spectatrice … C’est dommage mais ça n’enlève rien à la qualité du récit et de son intrigue !

Une dernière chose : j’ai apprécié les 3 (ou 4 ? Je ne sais plus exactement)  petites phrases tirées d’une célèbre chanson aux sonorités bretonnes des années 1998 (merci Google) relatant les exploits d’un guerrier celte. Si si, je suis sur que vous avez compris la référence ^-^ C’est le genre de petit clin d’œil qui fait sourire le lecteur, et j’aime ça !

En bref : « Lune de sang » est le premier tome d’une trilogie (à confirmer) prometteuse mais qui, malheureusement, n’aura pas réussi à m’emporter dans son monde. Les personnages sont attachants et l’intrigue bien menée mais il m’a manqué ce petit truc en plus qui fait qu’un récit nous touche plus qu’un autre … Cependant, je suis certaines qu’il plaira à un grand nombre grâce à ses nombreux rebondissements et à son univers intéressant !

PartenariatNicolas Gomez

« La Dynastie du Royaume de Floss – Tome 2 : Sarina » de Margot Aguerre

Article - Présentation

Courage, force et loyauté, n’oubliez pas ces valeurs qui sont nos piliers.

Coup de coeur

Article - Résumé

Kahena a instauré une paix fragile sur ses terres mais entre jeux politiques et complots, le pays semble sur le point de basculer dans un nouveau conflit. L’ombre de Veinar plane sur le royaume. La reine de Floss a-t-elle réellement gagné la guerre ?

La princesse Sarina, aidée de mystérieux inconnus, découvre une face cachée d’elle-même. Suivra-t-elle les traces de sa mère ? Entre un passé torturé et un futur incertain,  Sarina osera-t-elle s’abandonner à cet homme au cœur changeant dont elle a croisé le chemin ?

Espoirs, trahisons et révélations sont les maîtres mots de ce second tome qui nous emmène encore plus loin dans la Dynastie du Royaume de Floss.

Article - Mon avis

Je remercie chaleureusement Margot Aguerre pour ce partenariat.

C’est aujourd’hui que sort officiellement ce second tome de « La Dynastie du Royaume de Floss », je peux donc enfin partager mon avis avec vous. Un avis qui ne sera que compliments étant donné que cette lecture fût un véritable plaisir !

[Risque de poiler concernant le premier tome]

En effet, dès les premières lignes, la magie opère et nous nous retrouvons de nouveau dans ce monde surprenant. Mais, cette fois, ce n’est pas au côté de Kahena et Robin que nous allons nous aventurer mais bien au côté de leur fille, Sarina.

Âgée de 16 ans, cette jeune femme a hérité du pouvoir ancestral de ces deux géniteurs. Mais, la magie du feu ayant mauvaise réputation à Keaplopis, et contrairement aux recommandations de sa mère, c’est seule qu’elle s’entraine à manier son pouvoir dans les caves du palais. On peut dire qu’elle est plutôt douée, malgré quelques petits incidents … Et c’est aussi ce qui va peut-être la sauver! Enlevée par Niorga et Neyac ; qui n’ont pas oublié la mort de Jaliorga et qui compte bien profiter de leur lien de parenté avec elle afin de faire revenir Veïnar, le dieu du chao ; elle va devoir se débrouiller pour rester en vie le plus longtemps possible. Nous allons donc découvrir une demoiselle à la tête bien pleine, courageuse et décidée ; et qui, comme ça mère avant elle, à cette faculté de rassembler ces bienfaiteurs.

– La ville de Keaplopis est tombée aux mains d’un homme dont j’ignore l’identité. Mais je parie que Neyac est derrière tout ça. Je vais lever une armée, attaquer son maudit château et le réduire en cendres, dit Sarina, déterminée. Et si mes parents ne veulent pas se battre, je prendrai les devants. Je n’ai plus rien à perdre … j’irai jusqu’au bout.
– Et nous serons aux côtés des aulnes, répondit Tulne. Les nains se battront.

Kahena, quant à elle, n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis le décès de ces parents adoptifs. Le courage a quitté ses yeux pour laisser place à la lâcheté. Elle n’a plus jamais quitté Keaplopis, ni essayer d’imposer ces idées au conseil qui l’a lentement évincé … Contrairement à Sarina qui aimerait voir sa mère réagir à l’approche d’un danger imminent, Kahena se perd peu à peu dans ces pensées les plus sombres …

Robin aussi est au plus mal … Ayant trouvé le moyen d’accéder aux souvenirs de son père, il s’épuise petit à petit ; chaque vision étant comme un poison qui s’insinue au plus profond de lui.

Ajouter à cela un règlement de comptes entre Dieux et je peux vous assurer qu’on ne s’ennuie pas une minute ! Le rythme est soutenu du début à la fin mais, même si beaucoup d’actions et de révélations viennent agrémenter ce récit, le tout reste parfaitement compréhensible et agréable à suivre.

Elle avait bien raison d’avoir peur, car quiconque usait de la magie du feu finissait par périr dans les flammes dévorantes de la folie. Personne n’échappait à ce brasier. Veinar se nourrissait de ces âmes à qui il avait prêté force et puissante.

Je ne vous en dis pas plus car la découverte totale rend le récit encore plus palpitant. À chaque ligne, on se demande ce qui va bien pouvoir advenir de nos différents protagonistes. Et c’est ce que j’aime aussi dans ce récit ! On pense se faire une opinion précise d’un personnage à cause de ces actes mais, finalement, l’auteur nous raconte son histoire en détail et nous finissons par le prendre en pitié, à revoir notre jugement. C’est de cette façon que certains d’entre eux vont nous décevoir, alors que d’autres vont sincèrement nous surprendre.

L’auteur, outre le fait d’avoir une écriture très fluide et visuelle, joue également beaucoup sur l’affectif. En effet, les liens qui se sont tissés entre les différents peuples dans le premier tome ne sont pas oubliés, et il est agréable de découvrir leurs évolutions. Malheureusement, il arrive aussi que leurs avenirs ne soient pas des plus joyeux … Ce qui nous fait passer par une multitude d’émotions !

– Je me sens si seule parfois, murmure Sarina.
– Être seul me permet de penser et de mettre mes idées au clair, ce n’est pas toujours mauvais. Il te faudra aussi apprendre à accepter les mauvais côtés de ceux qui t’entourent pour te concentrer sur leurs qualités, répondît calmement Kiolos.

Concernant la fin, elle est à la fois intéressante et intrigante ! Intéressante car elle laisse légèrement entrevoir ce que donnera le tome 3 sans en dire trop et en laissant le suspense à son comble. Mais également intrigante concernant l’un des personnages phares de cette trilogie. J’ai tout simplement hâte de pouvoir découvrir la suite au plus vite !!

En bref, c’est encore une fois un coup de cœur pour cette trilogie ! Tout y est : de l’action, une intrigue tenue et qui a du sens, des personnages aux caractères bien différents, une écriture plus qu’agréable, … Que dire de plus ? N’hésitez plus, foncé !

Partenariat
Margot Aguerre

« La dynastie du royaume de Floss – Tome 1 : Kahena » de Margot Aguerre (nouvelle version)

Kahena

Plies-toi à la rigueur, trouve la liberté.

Coup de coeur

Article - Résumé

Kahena, une jeune fille intrépide et solitaire, vit avec sa famille en Altarine, un pays épargné par la guerre que mène Jaliorga, un sorcier haineux qui a décimé de nombreux peuples. Pourtant le temps presse. Kahena devra maîtriser la magie qui sommeille en elle pour faire face à cette terrifiante menace. Elle apprendra à se battre pour découvrir son identité et trouver sa place dans la résistance qui s’organise.

Article - Mon avis

Comme vous le savez si vous me suivez sur Facebook, j’ai été contacté par Margot Aguerre qui voulait savoir si j’étais intéressée par une relecture de ce premier tome en version retravaillée. Étant donné que, malgré quelques petits soucis, j’avais déjà beaucoup aimé, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté cette mission ^^ Me voici donc afin de vous donner mon avis sur cette relecture et ces changements !

Ce qui change dans cette version retravaillée, c’est la façon donc l’auteur nous amène l’histoire ! Et, pour être sûr de ne rien oublier et de bien comparer ces deux versions, je vais vous exposer mon avis point par point. Il y en a principalement 4 que je voudrais souligner :

  • Le début de la première version m’avait laissé perplexe car nous sommes plongés dans un monde qui n’est pas le nôtre et dans lequel il faut rapidement s’habituer aux différents noms de personnages ou de lieu. J’avais également trouvé les premiers chapitres un peu lents et, du coup, assez long.
    –> Concernant les personnages et les lieux, ils sont toujours présents bien évidemment. Mais ce qui change du tout au tout est la façon d’amener l’histoire ! C’est beaucoup plus rythmé, plus vivant. Nous sommes directement plongés dans l’action, ce qui nous permet d’être plus attentif et donc, par la même occasion, d’assimiler plus facilement les différents termes qui la composent. Nous n’avons plus cette sensation d’être « envahies » d’informations diverses et variées.
  • J’avais trouvé certaines longueurs qui alourdissaient le texte.
    –> Elles n’y sont plus ! Ce qui nous donne une lecture beaucoup plus agréable, fluide et sans encombres ! J’ai également trouvé que tout le récit était plus approfondi. Que ce soit au niveau de l’intrigue en elle-même où des personnages, qui ont maintenant un passé plus clair et des liens plus compréhensibles.
  • Un cruel manque d’émotions, que ce soit vis-à-vis des personnages ou de notre ressenti.
    –> Le manque d’émotions des personnages n’est pas beaucoup plus présent mais il est perçu différemment car l’auteur nous en explique la raison. Je sais que ce n’est pas spécialement très clair, dis comme ça, mais si vous aussi vous avez l’occasion de lire les deux versions, vous comprendrez ^^
  • Chapitre trop long
    –> Ce n’est plus le cas ! L’histoire est mieux découpée, ce qui nous donne des chapitres d’une longueur raisonnable et apporte également un certain rythme à tout ça !

Pour le reste, je vous invite à relire ma première chronique car je suis toujours aussi enthousiaste concernant ce récit. Cette version retravaillée fait de ce premier tome un réel coup de cœur !

Je tiens à remercier l’auteur pour sa confiance mais également à la féliciter pour tout ce travail de remaniement qu’elle a fait ! Je n’ai pas eu l’impression de prendre mon temps à relire un texte déjà lu, bien au contraire, c’est comme si je redécouvrais l’histoire avec plus d’intensité et de profondeur !

J’espère sincèrement vous avoir donné envie de découvrir la trilogie du « Royaume de Floss » ! Je vous retrouve dans quelques mois, en septembre plus précisément, pour mon avis sur le tome 2 (qui est déjà arrivé chez moi, j’ai hâte de m’y plonger) !

Partenariat
Margot Aguerre

« Les ombres du passé – L’intégrale » de Lilly Sweet

Article - Présentation2

« Profite de ce moment de bonheur », me souffle ma petite voix. Pour une fois, je vais l’écouter. Car oui, je compte bien profiter de ce répit.

Notification 3

Article - Résumé

Certains diront que c’est le destin, d’autres qu’ils étaient faits pour se rencontrer. Pourtant, rien ne laissait supposer qu’Evy et Julian ne fassent connaissance encore moins que leur passé se lie contre toute attente.

Comment vont-ils pouvoir gérer leur histoire naissante alors que les ombres de leur passé refont surface ? Des questions à vous en faire perdre la tête. Réussiront-ils à faire face aux évènements ? Qui survivra au jeu malsain de celui qui joue avec eux ?

Venez découvrir leur aventure faite de rebondissements, d’actions de suspense et d’un soupçon de romance, une expérience qu’ils n’oublieront jamais et vous ?

Article - Mon avis

Avant de vous donner mon ressenti sur cette lecture, je tiens à vous préciser que « Les ombres du passé » était anciennement une duologie parue sous le titre « Action ou vérité » dont j’avais déjà lu le premier tome, qui n’est autre que la première partie de ce roman. Afin de pouvoir lire la suite, j’ai reçu et relu l’intégrale ; et j’en remercie chaleureusement l’auteur : Lilly Sweet !

Donc, pour ne pas tout reprendre, je vous invite à cliquer juste ICI afin de retrouver ma chronique de la première partie et de revenir juste après, sur cet article, pour la suite.

À la fin de la première partie, Evy apprenait que Julian ne lui avait pas tout révélé quant à son identité et retournait vivre sur Paris auprès de sa meilleure amie. Voilà deux semaines qu’elle est rentrée et Julian ne quitte pas ses pensées. Il lui manque, c’est certain ! Mais elle refuse catégoriquement de se l’avouer ou de faire un pas vers lui.
De son côté, Julian est totalement perdu depuis le départ précipité d’Evy. Elle ne lui a pas laissé le temps de s’expliquer et n’a jamais répondu à ses appels. Il ne sait plus quoi faire …
C’est peu dire que, lorsqu’Evy devra se rendre dans les bureaux des Éditions Anderson afin de discuter des modalités de son contrat, les retrouvailles seront des plus tendues !

Elle est douce, gentille, patiente, ambitieuse avec un caractère bien trempé. C’est la femme de ma vie ! Cette constatation ne me fait pas peur, au contraire, de le savoir et de le comprendre enfin me soulage ! Malgré tout ce qui nous attend, je me sens heureux parce que je l’ai trouvé et j’ai, sans le savoir, tenu la promesse que ma sœur m’avait demandée dans sa lettre.

La première partie de ce roman était principalement axée sur la romance, tout en nous laissant présager une suite faite de suspense et plus mouvementée. Et c’est peu dire ! Car nous nous retrouvons embarqués dans une histoire pleine de rebondissement, plus policière et plus sombre également, où la romance est relayée au second plan.

Je trouve que le changement de titre est une bonne chose ! Le jeu « Action ou vérité » à une place importante dans ce récit mais « Les ombres du passé » reflète réellement l’histoire et ce qui la compose. Car ce sont bien ces ombres de leur passé qui vont resurgir et les plonger au beau milieu de situations tendues et dangereuses !

Ainsi, nous allons en apprendre plus sur ce Dimitri, l’ex d’Evy qu’elle fuyait comme la peste. Et on comprend pourquoi ! C’est un homme dangereux, membre de la mafia Russe, qui n’inspire que méfiance et dégout, et qui est prêt à tout pour avoir ce qu’il veut !

Nous allons également découvrir ce que cachait Julian, ainsi que les conséquences de cet accident mystérieux dont il ne voulait pas parler. Fort de son statut, il sait s’entourer des bonnes personnes afin d’aider Evy à régler cette affaire au plus vite. Pas sans perte, malheureusement, mais c’est aussi ce qui rend ce récit plus « crédible ».

Du côté d’Evy, nous la savions déjà pleine d’humour et de répartie mais nous allons la découvrir également très combative et déterminée ! Elle aussi est prête à tout pour mettre fin à cette histoire et c’est agréable de voir une héroïne avec des idées et du caractère.

Ce qui m’a fait aimer ce récit n’est pas la romance, bien qu’elle soit présente au milieu de ses nombreux rebondissements, mais bien l’intrigue en elle-même. Nous nous retrouvons embarqués dans cette histoire quelque peu rocambolesque où chaque évènement apporte son lot de révélations. Les différentes actions s’emboitent parfaitement et l’intrigue nous est dévoilée sans difficultés malgré sa complexité ! Le tout est bien trouvé et apporte du piment à cette histoire.

Je déplore malgré tout quelques soucis de montage pour l’eBook … Comme toujours, au niveau des dialogues, mais également grammaticalement parlant, ainsi que quelques mots manquant également.

« Je me sens complètement cet instant. »
« J’oublie souvent que tu es très [quoi ? On ne le saura jamais …]. »

Pour continuer dans les points négatifs : la romance érotique ! Je ne suis pas fan de ce genre, vous le savez, et ce roman me le prouve encore une fois … Si j’ai apprécié ma lecture, ce côté de la chose me fait modérer mon jugement. Vous allez me dire que, dans ce cas, je n’aurais pas dû accepter ce partenariat car je le savais dès le départ, mais NON ! Dans la première partie, je n’avais pas eu l’impression que l’érotisme prenait autant de place alors que cette fois, j’ai trouvé que c’était exploité dans tous les sens du terme ! Les scènes de sexes sont nombreuses, détaillées, remplies d’exagération (ou c’est moi qui ai un problème ? ^^) et pas toujours utiles …

Heureusement que l’écriture de Lilly Sweet est toujours aussi agréable et qu’elle nous a livré une histoire prenante sinon, je ne suis pas sûr que j’aurais terminé ma lecture.

En bref, une intrigue très intéressante mais de l’érotisme bien trop présent ! Heureusement, les personnages sont attachants et l’alternance de point de vue additionné à de courts chapitres donnent un rythme au récit, ce qui fait que les pages se tournent presque toutes seules.

Partenariat
Lilly Sweet

« Pour un sourire de Théo » de Maddie D.

Article - Présentation

Construire un pont entre leurs deux mondes … C’était le but de la jeune femme. Son quotidien depuis 18 mois. Surtout le rien lâcher, continuer, s’armer de courage et attendre. Attendre un signe, une micro-expression sur le visage de son petit garçon, si sérieux pour son âge.

Coup de coeur

Article - Résumé

Zoé Duquesnes, 30 ans et mère célibataire, est abonnée aux galères du quotidien. Lorsqu’on lui lègue une maison au bord de l’océan, elle y voit l’occasion d’un nouveau départ. Mais c’est sans compter sur la particularité de cet héritage et les caprices du destin. Zoé arrivera-t-elle à trouver son équilibre ?

Article - Mon avis

Avant toute chose, je tiens à remercier Aurélie des Éditions Érato, qui s’occupe également d’auteurs qui s’auto-éditent, pour m’avoir permis de découvrir cette merveille !

Pour ne pas vous spoiler, je ne vais pas vous résumer l’histoire, la 4ème de couverture le fait suffisamment. Je vais juste vous dire que ce petit roman est une montagne russe d’émotions !
De la joie à la déception, de l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas …

Nous allons suivre Zoe, une jeune mère célibataire qui élève seule son petit garçon de 3 ans, Théo. Sans emploi et abonnée aux galères de la vie, elle a du mal à joindre les deux bouts. Son seul combat est celui qu’elle mène tous les jours pour son fils ! Pour qu’il soit accepté, que les préjugés cessent et qu’il puisse enfin s’épanouir pleinement. C’est un personnage touchant de par sa détermination et l’amour inconditionnel qu’elle voue à son fils. Jamais elle ne baissera les bras car chaque petite évolution est une victoire en soi !

Mais l’amour va venir s’incruster et bousculer un peu sa vie, d’abord avec rage et amertume, ensuite avec bonheur et passion …

Pourtant, il n’avait jamais rien vu de plus beau ; cette communication entre cette mère et son fils. Ce conte qu’elle lui racontait, à la fois avec sa voix et ses mains qui dansaient, infatigables …

Et puis, il y a David De Luca, cet homme qui réapparaît dans sa vie sans crier gare alors qu’il l’avait quitté précipitamment 4 ans plus tôt afin de privilégier sa carrière. Revoir Zoe a ravivé ces souvenirs et ces sentiments, pourtant enfui au plus profond de lui-même. Il avait été lâche à l’époque et le regrettait. Mais cela suffira-t-il ? …

Il y a aussi le petit Théo, qui vit dans sa bulle mais qui arrive à nous toucher à travers le récit de sa maman. Chaque petite victoire le concernant réveille en nous une certaine tendresse. On a envie d’y croire, d’être à ses côtés pour le soutenir …

Maddie D. réussit à nous transporter dans une histoire simple et sans chichi et utilisant un ton de circonstance : simple et sans chichi également. En allant directement à l’essentiel, elle renforce le côté humain de son récit !

Je ne sais que dire de plus car chaque détail de ce livre doit être découvert, du prologue à l’épilogue. Le début nous intrigue alors que la fin nous bouleverse, tout est réuni pour nous tenir absorbé par le récit de la première à la dernière ligne. Jusqu’à cette douloureuse fin à laquelle on ne croit pas, on se dit que ce n’est pas possible, et pourtant …

En bref : une lecture simple mais bouleversante, des personnages touchants et une fin qu’on ne voit pas venir. Il est loin le temps des « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Certes, Zoe ne va pas vivre un conte de fées, mais j’espère que cette histoire vous touchera autant qu’à moi !

« La dynastie du royaume de Floss – Tome 1 : Kahena » de Margot Aguerre

Kahena

C’était un éclair argenté se faufilant entre les grands chênes de la forêt d’Ancitar.

Notification 4

Article - Résumé

Kahena, une jeune fille intrépide et solitaire, vit avec sa famille en Altarine, un pays épargné par la guerre que mène Jaliorga, un sorcier haineux qui a décimé de nombreux peuples. Pourtant le temps presse. Kahena devra maîtriser la magie qui sommeille en elle pour faire face à cette terrifiante menace. Elle apprendra à se battre pour découvrir son identité et trouver sa place dans la résistance qui s’organise.

Article - Mon avis

Avant de vous donner mon avis sur cette lecture, je tiens particulièrement à remercier l’auteure, Margot Aguerre, qui m’a gentiment proposé de lire son livre. Mais qui a également pensé à vous, vu qu’un concours vous sera très prochainement proposé. Ce n’est pas beau tout ça ? ^^

Kahena, une jeune fille plutôt timide et solitaire, vit avec ses parents près de la forêt d’Ancitar. Elle n’a pas vraiment d’ami, si ce n’est Robin, mais elle a un don extraordinaire pour apprivoiser les animaux, peu importe leur race.
Alors que son pays a jusque-là été épargné de la guerre que mène le Sorcier Noir, Jaliorga ; les barrières magiques qui les protégeaient vont tomber et l’Altarine va devenir une cible facile. Mais c’était sans compter la détermination, le courage et les pouvoirs incroyables de Kahena. Commence alors une lutte acharnée afin de défendre son peuple et de découvrir enfin qui elle est vraiment.

Au début, j’avoue, j’étais perplexe. Non pas que l’histoire ne soit pas intéressante, bien au contraire, mais simplement parce que nous sommes plongés dans un monde totalement imaginaire. Les noms des personnages (Marpolet, Domitille, Golane, Jaliorga, …), des lieux (Ancitar, Bojuare, Altarine, Bouhaqta, …), des différents peuples (aulnes, kobolds, snarthes, valkars, …) … Tous ne sont pas communs et j’ai eu un peu de mal à ne pas les confondre.

Mais, après quelques pages et une fois ma petite fiche de lecture correctement mise en place, j’ai découvert une histoire passionnante ! L’auteure nous propose une intrigue parfaitement aboutie ou les révélations ne nous sont faites qu’en temps voulu, même si certaines étaient plutôt prévisibles. Et tout cela, dans un univers qu’elle maitrise ! Elle sait où elle veut en venir et nous emmène avec elle sans aucun souci !

Elle n’avait pas parlé sous le coup de la colère. Elle irait démonter chaque pierre du repaire de Jaliorga et mettrait ses terres sens dessus dessous.

Ces personnages, parfois très mystérieux, sont pleins de surprise, mais surtout, ils sont attachants !

Kahena, notre héroïne principale, a été trouvée par ses parents au bord d’un ruisseau. Forte de vouloir connaitre ses origines, nous allons la découvrir pleine de ressources et de courages. Elle est déterminée et ira jusqu’au bout de sa quête, quitte à en laisser la vie ! Malgré son jeune âge et son manque d’expérience, ses pouvoirs vont l’aider et elle va se révéler être une alliée de choc dans cette guerre qui l’oppose à Jaliorga ! Elle est touchante à la fois pour sa naïveté mais également pour sa combativité. Rien ne la détournera de son objectif !

J’ai également apprécié le personnage de Robin, ce jeune homme vivant seul dans la forêt et que personne ne connaît. Il entretient un lien particulier avec Kahena et va se montrer digne de confiance tout au long du récit. Plutôt mystérieux, c’est un allié fidèle et prêt à tout pour rester aux côtés de celle qu’il aime.

Et puis, il y a ce couple d’aulnes, Domitille et Golane, qui veille discrètement sur Kahena depuis sa naissance ; ses parents, Marpolet et Mallanée, qui l’ont toujours protégé comme leur propre enfant, mais aussi tout une panoplie de personnages aussi sympathique et loyale les uns que les autres.

Jaliorga, quant à lui, est tout le contraire ! Tout ce qui l’intéresse, c’est le pouvoir, peu importe le nombre de morts qu’il laisse sur son passage. Il est seul mais bien déterminé à gouverner tous les peuples et à transformer toutes terres fertiles en désert … Il est totalement dénué de bon sens et son ego surdimensionné ne lui permet pas de voir que sa situation est désespérée!

Tous ces personnages font partie de la réussite de ce livre ! Qu’ils soient gentils où méchants, humains ou surnaturels, ils sont tous mi en valeur de par leur personnalité à un moment ou à un autre.

Il restait encore du chemin jusqu’à l’ancien royaume de Magougna et de Vénéficus. Des bruits couraient selon lesquels la reine de Floss ne s’arrêterait pas en si bon chemin. Arfont devait tomber.

Malgré tous ces compliments, j’ai quand même relevé quelques points (très peu) négatifs.
Notamment certaines longueurs dans le texte … Par exemple, l’histoire de Jaliorga nous est racontée à trois reprises. Certes, les différents points de vue nous permettant d’avoir plus de détails mais je pense que ce n’était pas forcément nécessaire.
Ou encore ces moments choquant ou la mort d’un personnage principal surviennent sans crier gare mais qui sont passé un peu à la trappe, sans émotions. J’ai trouvé cela un peu dommage …

À part ça, l’auteur nous offre une histoire prenante et intrigante, grâce à une plume fluide et très agréable à lire, mais également avec de très jolies descriptions qui font que l’on peut facilement s’évader au côté de Kahena et de ses amis ! Les chapitres sont un peu longs à mon gout mais nous permettent de suivre l’évolution de plusieurs personnages, ce qui est plutôt positif finalement.

En bref : malgré certaines longueurs, l’auteur nous propose un monde totalement nouveau et une panoplie de personnages très intéressants. L’intrigue est rudement bien ficelée et l’écriture nous permet de nous évader dans un univers maitrisé. Que demander de plus ?

 

ÉDIT DU 09.06.15

 

Comme vous le savez si vous me suivez sur Facebook, j’ai été contacté par Margot Aguerre qui voulait savoir si j’étais intéressée par une relecture de ce premier tome en version retravaillée. Étant donné que, malgré quelques petits soucis, j’avais déjà beaucoup aimé, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté cette mission ^^ Me voici donc afin de vous donner mon avis sur cette relecture et ces changements !

Coup de coeur

Ce qui change dans cette version retravaillée, c’est la façon donc l’auteur nous amène l’histoire ! Et, pour être sûr de ne rien oublier et de bien comparer ces deux versions, je vais vous exposer mon avis point par point. Il y en a principalement 4 que je voudrais souligner :

  • Le début de la première version m’avait laissé perplexe car nous sommes plongés dans un monde qui n’est pas le nôtre et dans lequel il faut rapidement s’habituer aux différents noms de personnages ou de lieu. J’avais également trouvé les premiers chapitres un peu lents et, du coup, assez long.
    –> Concernant les personnages et les lieux, ils sont toujours présents bien évidemment. Mais ce qui change du tout au tout est la façon d’amener l’histoire ! C’est beaucoup plus rythmé, plus vivant. Nous sommes directement plongés dans l’action, ce qui nous permet d’être plus attentif et donc, par la même occasion, d’assimiler plus facilement les différents termes qui la composent. Nous n’avons plus cette sensation d’être « envahies » d’informations diverses et variées.
  • J’avais trouvé certaines longueurs qui alourdissaient le texte.
    –> Elles n’y sont plus ! Ce qui nous donne une lecture beaucoup plus agréable, fluide et sans encombres ! J’ai également trouvé que tout le récit était plus approfondi. Que ce soit au niveau de l’intrigue en elle-même où des personnages, qui ont maintenant un passé plus clair et des liens plus compréhensibles.
  • Un cruel manque d’émotions, que ce soit vis-à-vis des personnages ou de notre ressenti.
    –> Le manque d’émotions des personnages n’est pas beaucoup plus présent mais il est perçu différemment car l’auteur nous en explique la raison. Je sais que ce n’est pas spécialement très clair, dis comme ça, mais si vous aussi vous avez l’occasion de lire les deux versions, vous comprendrez ^^
  • Chapitre trop long
    –> Ce n’est plus le cas ! L’histoire est mieux découpée, ce qui nous donne des chapitres d’une longueur raisonnable et apporte également un certain rythme à tout ça !

Pour le reste, je suis toujours aussi enthousiaste concernant ce récit. Cette version retravaillée fait de ce premier tome un réel coup de cœur !

Je tiens à remercier l’auteur pour sa confiance mais également à la féliciter pour tout ce travail de remaniement qu’elle a fait ! Je n’ai pas eu l’impression de prendre mon temps à relire un texte déjà lu, bien au contraire, c’est comme si je redécouvrais l’histoire avec plus d’intensité et de profondeur !

J’espère sincèrement vous avoir donné envie de découvrir la trilogie du « Royaume de Floss » ! Je vous retrouve dans quelques mois, en septembre précisément, pour mon avis sur le tome 2 (qui est déjà arrivé chez moi, j’ai hâte de m’y plonger) !

 

Partenariat
Margot Aguerre