« Cycle de l’Enfant des Étoiles – Tome 1 : Lune de sang » de Nicolas Gomez

Article - Présentation

Bientôt nous remettrons Dimitsis dans le droit chemin. Tandis que les hommes se dirigent vers le mauvais côté de l’éternité, chaque nuit mes rêves se font plus clairs, plus précis. J’en ai désormais la certitude : d’un moment à l’autre, le ciel s’enflammera pour nous signifier le point de non-retour ! Alors nous exécuterons notre plan et les Ombres domineront, pour la fierté de notre Créatrice.

Notification 3

Article - Résumé

À l’âge de seize ans, tous les jeunes hommes des Terres de Grandu doivent accomplir leur année de service militaire. Vindex, qui n’a jamais quitté les contrées enneigées du Nord, va devoir s’acquitter de cette obligation en compagnie de deux compagnons de son village natal. Ils effectueront leur service à la frontière du Grand-Duché d’Urmano, en paix avec les Terres de Grandu depuis vingt ans. Mais d’étranges ombres venues du sud planent sur le continent et les hordes sauvages des Terres Perdues menacent à nouveau son équilibre. Pris dans un engrenage dont ils ignorent tout, les trois jeunes sortiront-ils indemnes de ce difficile passage à l’âge adulte? Rien n’est moins sûr, d’autant que le Ciel lui-même viendra se mêler de leurs affaires …

Article - Mon avis

Je remercie chaleureusement Nicolas Gomez pour ce partenariat.

Dans ce premier tome, « Lune de sang », nous allons faire la connaissance de Vindex, un jeune homme de tout juste 16 ans et qui va donc devoir partir faire son année de service à la frontière des Terres de Grandu. C’est accompagné de Enrik et Einar qu’il va faire le voyage. Un voyage qui ne sera bien évidemment pas de tout repos car, discrètement, la guerre est sur le point d’éclater et les ennuies ne font que commencer.

C’est donc aux côtés de ces trois jeunes gens de caractères bien différents que nous allons parcourir ses Terres et les différents peuples qui l’habitent. Comme les nains des Montagnes Nuageuses ou encore les Wats, créatures sanguinaires et vicieuses des Terres Perdues. Et je dois bien avouer que, sur le début, retenir les noms des personnages ainsi que les nombreuses villes et villages, parfois difficilement prononçable, n’a pas été une épreuve des plus simples. Le point positif est qu’une carte nous est donnée en début de récit, afin de nous situer plus facilement. Mais malheureusement, elle devient un point négatif lorsque nous lisons le récit sur liseuse et qu’il nous est peu pratique d’aller la consulter …

Concernant notre héros principal, Vindex, c’est un fils de forgeron plutôt bien bâti, à qui son père a appris le maniement des armes depuis son plus jeune âge. Mais, foncièrement gentil, ce n’est pas quelqu’un de violent et la perspective du combat lui fait un peu peur. Malgré cela, il se montrera plein de courage et prêt à défendre les siens, coute que coute. C’est un jeune garçon très attachant, avec des problèmes de son âge, mais qui va également se montrer très mature. D’autant plus qu’il va découvrir qu’il est voué à un avenir prometteur.

Einar, quant à lui, est un bon combattant avec un petit côté sadique. Tuer ne lui fait pas peur ! Contrairement à Enrik qui est plus timide et réservé, parfois même un peu transparent à côté de ses compagnons …

Inclinez-vous devant votre Créatrice. L’ère des faux dieux est terminée ! Bientôt les Ombres éclaireront le monde et les hommes s’agenouilleront !

Lors de ce récit, écrit à la troisième personne du singulier, nous allons également avoir certains chapitres du point de vue des « méchants ». J’ai été nettement moins intéressée par ceux-ci, les trouvant parfois un peu longs, bien que je ne doute pas de leur utilité pour la suite.

Nicolas Gomez nous offre un récit intéressant, très fluide et qui se lit rapidement. Malheureusement, il m’a manqué un petit quelque chose, un « JeNeSaisQuoi » qui m’aurait donné cette sensation d’être pleinement investie dans l’histoire. J’aime être embarquée, alors que là, j’ai simplement eu l’impression d’être spectatrice … C’est dommage mais ça n’enlève rien à la qualité du récit et de son intrigue !

Une dernière chose : j’ai apprécié les 3 (ou 4 ? Je ne sais plus exactement)  petites phrases tirées d’une célèbre chanson aux sonorités bretonnes des années 1998 (merci Google) relatant les exploits d’un guerrier celte. Si si, je suis sur que vous avez compris la référence ^-^ C’est le genre de petit clin d’œil qui fait sourire le lecteur, et j’aime ça !

En bref : « Lune de sang » est le premier tome d’une trilogie (à confirmer) prometteuse mais qui, malheureusement, n’aura pas réussi à m’emporter dans son monde. Les personnages sont attachants et l’intrigue bien menée mais il m’a manqué ce petit truc en plus qui fait qu’un récit nous touche plus qu’un autre … Cependant, je suis certaines qu’il plaira à un grand nombre grâce à ses nombreux rebondissements et à son univers intéressant !

PartenariatNicolas Gomez

Publicités

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s