« Omega – Tome 1 : Marquée » de J. A. Curtol

Article - Présentation

Il la protégerait jusqu’à la mort car elle était sa faiblesse et son humanité qu’il croyait perdue à jamais.

Notification 1
Article - Résumé

Elle est insignifiante, mais elle le fascine. Il est le mal tapi dans l’ombre et pourtant elle lui fait confiance. Lorsque Julien découvre Klarye, il décide qu’elle sera sa proie, mais pas seulement, il l’approchera également comme un homme. Mais dans ce double jeu, le passé et les sentiments vont se mêler et Klarye passera de proie à protégée sans qu’il ne le veuille vraiment… L’amour peut-il vraiment naître d’un double jeu malsain ?

Article - Mon avis

Comme toujours, je tiens avant toute chose à remercier les Éditions Sharon Kena pour cette critique de masse qu’ils nous ont proposée et à laquelle j’ai participé avec plaisir. Dommage que cette lecture soit une véritable déception, mais bon, il en faut parfois …

L’histoire commence dans l’Antiquité pour très vite revenir à notre époque. Nous rencontrons alors Klarye, une jeune femme de 27 ans ; et Julien, un vampire « légèrement » bipolaire. S’ensuit une rencontre forcée par Julien et quelque peu musclée, un regard échangé, un coup de foudre, des hypnoses, de l’amûûûûr, de la jalousie, de la bagarre et … C’est tout !

« Mais enfin, c’est déjà pas mal » me direz-vous. Et je suis d’accord ! Sauf que l’ensemble n’est pas crédible pour un sou (je sais, un vampire ce n’est déjà pas crédible mais vous m’avez compris non ?) et qu’il n’y a aucun suspense, chaque action est prévisible. De plus, un manque de détails vient gêner ma lecture et me donne l’impression que ce récit a été quelques peu bâclé. Comme s’il fallait dire autant de choses en x pages et tant pis pour les détails ou la crédibilité de la chose. C’est dommage !

D’autres points noirs viennent entacher mon avis tels que les répétitions assez fréquentes mais également le nombre de virgules mal placées qui font que certaines phrases n’étaient pas toujours compréhensibles à mon gout …

C’est moche parce que, le style de l’auteure est plutôt fun à lire. Sa plume est fluide et rend la lecture rapide et agréable. Mais je pense que donner un peu plus de caractères à ces personnages ne lui aurait pas fait de tort. Je ne me suis attachée à aucun d’entre eux et je n’ai pas réussi à entrer totalement dans l’histoire. C’était comme au cinéma, je les voyais évoluer mais je n’étais pas à leurs côtés, j’étais spectateur de leur histoire. Un spectateur qui s’ennuie ….

Je vous avoue que, pour cette fois, je ne sais même pas vraiment quoi vous dire car je n’ai rien ressenti … Je me suis ennuyée oui, mais c’est tout. Je n’ai pas été émue par ce qui arrive à Klarye, j’ai simplement fini ma lecture parce que je n’aime pas laisser un livre en plan, rien de plus.
Et surtout, j’ai repéré quelques (beaucoup ?) références à Twilight (qui est quand même LA saga qui m’a redonné gout à la lecture et que je ne peux donc pas zapper) qui font que j’avais plus l’impression de lire une mauvaise fanfiction qu’un bon roman …

Klarye a perdu ses parents dans une terrible agression il y a 1 an. Cet évènement la touche encore beaucoup et on peut la comprendre. Elle a décidé de vivre à Beçanson afin de reprendre ces études et c’est tout en son honneur. Mais je l’ai trouvée niaise, mais niaise ! Excusez-moi l’expression mais elle n’a pas inventé la lumière … Et qu’est-ce qu’elle a la poisse cette fille, ce n’est pas possible. À se demander si quelqu’un ne s’amuse pas avec une poupée vaudoue à son effigie.
Et puis, il y a sa relation avec Julien … Il a voulu la violer lors de leur première rencontre mais bon, ce n’est pas très grave n’est ce pas. (??)

Julien, quant à lui, a été transformé contre son gré il y a des siècles. Quand il rencontre Klarye, tout ce qu’il veut, c’est en faire son nouveau jouet. La violer, la torturer et la tuer ! Et puis, en l’espace d’un regard, Monsieur se prend pour OnNeSaitQui et se jure de la protéger. Euh ?… Pourquoi ce revirement de situation en moins de 2 secondes ? Je pense qu’un petit tour chez un psy lui ferait le plus grand bien.

Je n’ai pas réussi à m’attacher ou à m’attendrir face à la vie de Klarye. Tout ça manque de profondeur et d’originalité. Nos deux personnages principaux vont changer d’avis et de personnalités si régulièrement que je n’ai pas du tout réussi à les cerner. Entre schizophrénie et dédoublement de personnalité, ce récit a juste été une horreur à finir ! Ajouter à cela beaucoup trop de dialogue en « Je t’aime » « Moi aussi je t’aime » et c’est bon, je suis au fond du trou ! Non mais sérieusement, la Klarye, Julien lui met un doigt sur la bouche pour lui intimer le silence et elle est « bouleversée par ce geste rempli de tendresse » ? Non, non, non, c’est décidément trop « nunuche » pour moi.

Voilà, vous l’avez compris, ce n’est pas le diptyque que je vous recommande de lire au plus vite …

Partenariat
215026_143892205695287_140672_n

Publicités

3 réflexions sur “« Omega – Tome 1 : Marquée » de J. A. Curtol

  1. Pingback: [Partenaire Editeur #2] Les éditions Sharon Kena | D-Dream Bouquine

  2. Pingback: "Les chroniques de Gyeon – Tome 1 : Tempête de feu" de Céline Mancellon | D-Dream Bouquine

  3. Pingback: "Angélia, la saga des anges – Tome 1 : Orage d’amour" de J. A. Curtol | D-Dream Bouquine

Laisse une trace de ton passage ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s